Les services d’assiettes  de la ville de Kinshasa  sensibilisés à l’éradication de la mafia  et à l’accroissement des recettes

0
171

Kinshasa, 08 octobre 2020(ACP).- Le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka  a exhorté l’ensemble des services d’assiettes de  se ressort à  s’investir chacun pour l’éradication  des pratiques mafieuses, qui empêchent  au gouvernement provincial de réunir les ressources nécessaires pour développer la capitale, au cours d’une réunion présidée à l’intention des chefs de divisions desdites structures, dans son office, dans la commune de Gombe.

Le gouverneur Gentiny Ngobila a,  au cours de cette réunion,  dénoncé le système de fraude savamment orchestré au sein de certaines divisions urbaines pour priver la ville de moyens de sa politique, soulignant que son gouvernement a besoin des moyens pour construire les écoles, les hôpitaux, les marchés et les parcs d’attraction.

«Le gouverneur que je suis a besoin des ressources financières pour accomplir ma mission, celle de sécuriser les personnes et leurs biens tout en développant la ville sur le plan socio-économique et des infrastructures qui lui manquent de façon criante», a déclaré le chef de l’exécutif provincial.

Il a rappelé qu’à  l’accession de la RDC à l’Indépendance, la ville de Kinshasa avait des infrastructures pour 1 millions d’habitants  et aujourd’hui, avec  la  pression démographique,  estimée  à 15 millions d’habitants, il s’avère nécessaire de reconstruire et moderniser la capitale.

C’est dans ce cadre qu’il  importe également  de booster l’éveil de conscience, en vue de relever tous ces défis, à travers des actions à impact visible, a déclaré le gouverneur  Ngobila, promettant de sanctions aux responsables des services, si aucune amélioration ne se fait observer.

15 mois se sont écoulés depuis son avènement à la tête de la ville de Kinshasa, il est temps,  a confessé Gentiny Ngobila, que finisse la récréation.

En outre, il s’est dit être conscient de nombreuses difficultés dont font face les divisions urbaines, au delà de la rétrocession qui leur est déjà assurée, promettant d’organiser, à partir du 20 octobre prochain, des rencontres avec tous les chefs de division en vue de trouver des solutions idoines à chacun service. ACP/Fng/Zng/Awa/May