La BM et la RDC échangent des vues sur le projet de réforme et de rajeunissement de l’administration publique

0
524

Kinshasa, 09 Octobre 2020 (ACP).- La vice-Première ministre, ministre du Plan, Elysée Munembwe Tamukumwe, et une délégation de la Banque mondiale (BM), ont échangé des vues mercredi par visioconférence, sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des activités de la composante 3 (trois) du Projet de réforme et de rajeunissement de l’administration publique (PRRAP), dont la responsabilité relève du Secrétariat national de renforcement des capacités (SENAREC), indique un document du ministère du Plan reçu vendredi à l’ACP.

Selon la source, la vice-Première ministre a fait part à ses interlocuteurs de la détermination du gouvernement de ne pas baisser les bras en ce qui concerne la poursuite des efforts en matière de renforcement des capacités, en vue de la création des conditions favorables pour le succès du Programme national stratégique de développement (PNSD).

Elle a réitéré également le même engagement du gouvernement dans le processus de redynamisation des organes clés dédiés au renforcement des capacités, à travers quelques actions clés, notamment la convocation de la toute première réunion du Comité national de renforcement des capacités depuis sa création en 2012 et le lancement du processus de redynamisation du SENAREC, ce, à la lumière des résultats de la revue organisationnelle et fonctionnelle diligentée par le gouvernement avec l’appui de la Banque mondiale à travers le PRRAP en 2017.

La vice-Première ministre, ministre du Plan Munembwe a, en outre, salué et encouragé la poursuite de la collaboration historique entre la BM et la RDC en matière de renforcement des capacités. Selon elle, le gouvernement, à travers le CNRC au sein de son  ministère,  poursuit la concrétisation, la finalisation, la mise en œuvre des activités de la composante 3 du PRRAP et la pérennisation des résultats.

Elle a, pour ce faire, appelé ses interlocuteurs à soutenir la RDC dans ses efforts pour dynamiser le SENAREC, notamment  en renforçant ses capacités organisationnelles, fonctionnelles et opérationnelles. De même qu’elle a souligné la nécessité de poursuivre la mission du Consultant international dans l’accompagnement du gouvernement pour la validation du Programme national de renforcement des capacités de la 2ème génération (PRONAREC II) au Conseil des ministres et sa mise en œuvre rapide.

En  rapport avec la Covid-19, Mme Munembwe a exprimé le souci de l’extension de la période de clôture du PRRAP, afin de prendre en compte des effets de la pandémie sur la réalisation de certaines activités critiques du Projet. ACP/ODM/Nig