La Première dame en tournée dans le Kongo Central

0
344

Kinshasa,  09 Octobre 2020 (ACP).- La Première dame, Denise Nyakeru Tshisekedi, a débuté depuis lundi une tournée des dix jours,  dans le Kongo Central, par la ville de Muanda,  en vue de palper du doigt non seulement les réalités auxquelles fait face la population, indique un communiqué de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi  (FDNT) reçu jeudi à l’ACP.

L’objectif de sa visite, note la source, est de mener des actions concrètes dans le domaine de l’éducation, de la santé (principalement de la jeune fille), de l’autonomisation de la femme et de la  lutte contre les violences basées sur le genre.

Depuis lundi, l’épouse du Chef de l’Etat, en compagnie du gouverneur de la province du Kongo Central,  Atou Matubuana et plusieurs membres du gouvernement, a foulé le sol de cette province par la ville littorale de Muanda où un accueil chaleureux lui a été réservé, souligne le communiqué. 

S’adressant à la population de Muanda sur la place territoriale,  la Première Dame a appelé à cultiver l’amour et l’unité sans lesquels on ne peut espérer développer la province ou le pays. « Je suis venue vous rendre visite, vous écouter, écouter vos doléances et les rapporter à qui de droit. Dans le cadre de ma fondation, je suis venue aussi pour mener diverses activités en faveur des jeunes filles et fils de la province en vue de leur autonomisation »,  a-t-elle déclaré.  « Le gouverneur de province et l’administrateur du territoire m’ont fait part d’un grand besoin du territoire, celui de son électrification. Je mets à la disposition de la SNEL 3.000 mètres de câble électrique qui permettront d’électrifier plusieurs quartiers de Muanda » a-t-elle dit.

Au Port Yatch/Banana, l’épouse du Chef de l’Etat est allée à la rencontre des mareyeuses de Muanda pour voir de ses propres yeux les conditions de travail dans lesquelles évoluent ces braves femmes. Après s’être entretenue avec elles et reçu leur plaidoyer, elle a promis de les analyser et d’être leur porte-voix auprès des autorités compétentes.

Au deuxième jour de son séjour à Muanda, la Première Dame a effectué une visite à l’hôpital de la base militaire de Kitona à Muanda, précisément à la maternité de Vulumba et à l’hôpital général de Muanda. A cette occasion,  la présidente de la FDNT a remis à ces structures de santé, un lot important de médicaments génériques, des vivres, lits d’hôpital et matelas pour les malades.

Elle a  également accordé une série d’audiences à toutes les couches sociales de la population de la cité de Muanda, à qui elle a promis de faire le plaidoyer auprès des autorités compétentes. La visite de la Première Dame au Kongo Central intervient après celles effectuée au grand Kivu en 2019 et au Kasaï en mars dernier, rappelle-t-on.

ACP/ODM/Nig