Le président américain renonce de participer à un débat virtuel avec Biden

0
336

Kinshasa, 10 octobre  2020 (ACP) — Le président américain Donald Trump a dit jeudi qu’il ne participerait pas à un débat virtuel avec le candidat démocrate à la présidence pour 2020, Joe Biden, après que les organisateurs ont prévu que le prochain face-à-face des adversaires serait virtuel afin de protéger la santé et la sécurité des personnes impliquées, selon  l’annonce d’une presse américaine, reprise samedi par les médias internationaux.

« Je ne vais pas faire un débat virtuel », a déclaré M. Trump, qui se remet du COVID-19 à la Maison Blanche, dans une interview à Fox Business.

« Je ne vais pas perdre mon temps avec un débat virtuel. Ce n’est pas le but d’un débat. Vous vous asseyez derrière un ordinateur et vous faites un débat, c’est ridicule », a déclaré M. Trump.

Jeudi matin, la Commission des débats présidentiels (CPD) a annoncé que la deuxième rencontre Trump-Biden, prévue pour le 15 octobre, « prendra la forme d’un meeting dans une ville, auquel les candidats participeront à partir de lieux distincts et éloignés ».

Les participants au meeting et le modérateur, a-il précisé, se trouveront au Centre Adrienne Arsht pour les arts du spectacle à Miami, en Floride.

Bill Stepien, directeur de campagne de Trump, a déclaré dans un communiqué que cette déclaration « unilatérale n’est pas nécessaire », faisant référence au changement de format du débat.

« La sécurité de toutes les personnes impliquées peut facilement être obtenue sans annuler la possibilité pour les électeurs de voir les deux candidats s’affronter », a déclaré M. Stepien, qui a également été récemment testé positif au COVID-19.

« Nous allons faire l’impasse sur ce triste prétexte pour renflouer Joe Biden et organiser un meeting à la place », a déclaré M. Stepien.

Les candidats à la présidence se sont réunis pour leur premier débat dans la course à Cleveland, Ohio, le 29 septembre, deux jours avant que le président sortant ne soit testé positif au COVID-19. M. Biden a subi plusieurs tests depuis le diagnostic de M. Trump, chacun d’entre eux étant revenu négatif.

L’ancien vice-président a déclaré que le second débat ne devrait pas avoir lieu si son adversaire républicain est toujours porteur du virus.

Mme Kate Bedingfield, directrice de campagne adjointe de M. Biden, a déclaré jeudi que ce dernier avait l’intention de participer au débat virtuel la semaine prochaine.

ACP/Zng/CL/MPK/