Nigeria : manifestations contre les violences policières

0
58

Kinshasa, 10 octobre 2020 (ACP) – Les rassemblements contre les violences policières se sont poursuivis vendredi au Nigéria, où des centaines de manifestants ont appelé au démantèlement de la Brigade Spéciale de répression des vols (SARS), après la mort de deux personnes la veille, ont rapporté samedi les médias locaux.

Depuis plus d’une semaine, de nombreux Nigérians exigent la dissolution de cette section policière accusée d’arrestations illégales, de torture et même de meurtre.

« Nous disons qu’il faut mettre fin à la SARS. C’est une brigade antivol. Nous ne sommes pas des voleurs à main armée. Lorsqu’on marche dans la rue on nous arrêté sans raison, on vous enferme et le gouvernement ne fait rien. Des gens ont perdu la vie. Des citoyens innocents sont morts pour cette cause« , s’insurge l’un des manifestants  Adam Clems.

« Nous sommes ici parce que nous en avons marre de ce que la SRAS nous fait subir. La SARS est violente et ce n’est pas juste. Nous n’avons pas de droits en tant que jeunes de cette nation. Ce n’est pas juste », déclare pour sa part Helen, une jeune manifestante.

Cette contestation est née sur les réseaux sociaux après la diffusion d’une vidéo montrant des agents présumes de la SARS tuant un homme dans la ville d’Ughelli. Les autorités ont nié son authenticité et son auteur a été arrêté en début de semaine.

ACP/Zng/CL/MPK/