Christian N’sengi Biembe attribue sa défaite face contre Burkina-Faso au manque de communication

0
237

Kinshasa, 11 octobre 2020 (ACP).- Le sélectionneur des Léopards de la RDC, Christian N’sengi Biembe Seko Seko, a attribué sa défaite face aux Etalons du Burkina-Faso 0-3, en match amical international livré vendredi à El Jadida, au Maroc, au manque de communication dans l’acheminement et à la transmission du jeu, dans une interview accordée à la Direction de communication de la Fédération congolaise de football association (FECOFA).

Christian N’sengi Biembe a ajouté qu’il y a eu aussi un problème d’impact physique que son équipe n’a pas su trouver de solution rapidement. C’est ainsi qu’il y a eu des buts, un score aussi très salé pour une équipe des Léopards de la RDC. Pour rappel, depuis sa nomination il y a plus d’une année, en remplacement de Jean-Florent Ibenge Ikwange, N’sengi Biembe n’a pas encore gagné le moindre match. Contre le Burkina-Faso vendredi, c’était son cinquième match, dont la victoire se fait toujours attendre. Le premier  match, il l’a joué contre l’Algérie (1-1), le deuxième contre la Côte d’Ivoire (1-3), le troisième contre le Gabon (0-0), le quatrième contre la Gambie (2-2), et enfin, le cinquième contre Burkina-Faso (0-3). Au total, deux sanglantes défaites et trois matches nuls, aucune victoire jusque-là. Le rendement est très bas.

Dans cette interview N’sengi Biembe se justifie aussi en disant que ces joueurs n’ont eu le temps de jouer ensemble, c’est ce qui ferait que la cohésion poserait problème. Il y aurait eu 5 ou 6 joueurs qui ont joué pour la première fois. Mais pourquoi changer l’équipe à tout moment? La question que d’aucuns se posent, dont lui seul sait. L’on retient seulement qu’il doit avoir tiré des leçons : «C’est une défaite qui nous donne d’autres indications», a-t-il conclu.

Son prochain match, c’est déjà ce mardi 13 octobre contre le Maroc, tout feu, tout flamme, qui vient de battre le Sénégal 3-1. ACP/CL/Fmb