Le Président Félix Tshisekedi ordonne la réhabilitation du tronçon Manterne-Tshela au Kongo Central

0
711

Kinshasa, 11 octobre 2020 (ACP).- Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a engagé le gouvernement de la République, à travers le ministère des Infrastructures et  travaux publics  (ITP) de faire diligence dans le processus de réhabilitation de la route nationale n°1 (RN1), sur son tronçon Muanda-Boma et de la route nationale n°12 (RN12), tronçon Manterne-Tshela, dans le Kongo central, dans sa communication à la 52ème réunion du Conseil des ministres qu’il a présidée vendredi, par vidéo conférence.

Selon le porte-parole du gouvernement, le ministre d’Etat, ministre de la Communication et médias, David-Jolino Makelele, le Président de la République leur a demandé de réactiver ces travaux, parce qu’il a constaté qu’ils tardent à se poursuivre.

Tout en relevant l’importance de l’aménagement de l’ensemble du territoire national en infrastructures routières de bonne qualité, il a rappelé que les infrastructures routières sont des instruments importants et indispensables à la réalisation des politiques gouvernementales tant au niveau central que provincial.

Pour le Chef de l’Etat, la réhabilitation de ces routes sur les tronçons Muanda-Boma et Manterne-Tshela,  va permettre une meilleure fluidité du trafic dans cette partie de la République, source considérable des recettes de l’Etat et servir au mieux les usagers et commerçants.

Frontalière à la ville de Kinshasa, le Kongo central entretient des échanges commerciaux importants avec cette entité, malgré le délabrement du réseau routier.

Suite au mauvais état des infrastructures ferroviaires notamment la vétusté du rail, des locomotives et wagons, les échanges commerciaux entre les deux provinces se font  exclusivement par route.

Kinshasa constitue ainsi la principale, voire l’unique destination des flux des produits vivriers du Kongo central. La décision du Chef de l’Etat, rappelle-t-on, est intervenue après que la Première Dame ait effectué une tournée dans cette partie de la province du Kongo central.

Rappelons que  le Président Félix Tshisekedi Tshilombo  avait lancé en avril 2019 à Boma, les travaux d’asphaltage des plusieurs tronçons routiers notamment, la route Boma-Muanda et celui de Manterne-Tshela, long de 200 Km, et Boma-Matadi.

Les ministres concernés enjoints de fermer sans délai les ports privé

Le Président de la République a également, au cours de cette 52ème réunion du Conseil des ministres, demandé au gouvernement de la République, en particulier au ministre des Transports et voies de communication ainsi qu’au vice-ministre de la Justice d’exécuter sans délai, la décision de fermeture des ports privés illégaux et clandestins, prise lors de la 46ème réunion du Conseil des ministres tenue le 28 août 2020.

Selon le porte-parole du gouvernement, il s’agit notamment de  répercuter ces instructions aux gouverneurs des provinces et de faire au gouvernement un rapport d’exécution de cette instruction lors de la prochaine réunion du Conseil des ministres.

Le Chef de l’Etat a pris cette décision, du fait d’un constat selon lequel ces ports privés continuent à opérer malgré l’instruction claire et non équivoque donnée à cet effet à la 46ème réunion du Conseil des ministres.

La décision a été prise en vue de permettre notamment aux ports de la Société commerciale des transports et des ports (SCTP) de jouer son rôle d’épine dorsale de l’économie congolaise et renflouer les recettes de l’Etat. ACP/CL/Fmb