Le vice-président de la FECOFA Binamungu met les Léopards devant leurs responsabilités avant RDC-Maroc

0
256

Kinshasa, 12 octobre 2020 (ACP).- Le vice-président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) et coordonnateur des équipes nationales, Théobald Binamungu, a mis les Léopards de la RDC devant leurs responsabilités, samedi 10 octobre au « Mazagan Beach & Golf Resort », à El Jadida,  avant la deuxième rencontre amicale contre le Maroc.

Selon l’officer média de la FECOFA, qui accompagne la délégation, Théobald Binamungu n’a pas hésité un seul instant pour recadrer les choses et surtout pour requalifier les responsabilités des uns et des autres, membres du staff technique comme joueurs internationaux congolais, qui doivent d’ores et déjà « intérioriser à tout instant la grandeur et le prestige du football congolais qu’ils sont appelés à défendre. Ce football congolais qui, ces dernières années, a glané quelques titres de noblesse dont il ne faudrait nullement commencer à niveler vers le bas. Le football congolais est respecté sur le continent et l’on ne devrait pas commencer à se faire fouetter sans égards comme il en a été le cas face au Burkina Faso ».

 Le rappel des troupes a permis au vice-président de la FECOFA de remettre tout le monde en ordre de bataille, insistant particulièrement sur « le sens du devoir patriotique et l’obligation impérative de la redévabilité qu’a la sélection nationale aussi bien vis-à-vis du drapeau bleu étoilé que du peuple congolais tout entier. En outre, pour elle-même, l’équipe nationale de la RD Congo, se doit de se refaire confiance en elle-même afin d’être maitresse de son propre destin, à très brève échéance d’ailleurs, au mois de novembre prochain ».

La haute hiérarchie fédérale a bien compris qu’il fallait taper du poing sur la table car, « il commence à y avoir effectivement péril en la demeure si l’on y prend garde », s’est convaincu Théobald Binamungu. C’est ainsi qu’il se devait bien «d’aller au-delà des aspects purement techniques». C’est du reste sur ceux-ci que le sélectionneur Christian Nsengi Biembe Sese Seko et ses proches collaborateurs du staff sont revenus avec force détails afin de procéder à un diagnostic sans complaisance de la déconfiture éhontée de la veille, devant le Burkina Faso (0-3) », souligne la source.

Au sortir de ce « debriefing d’un genre nouveau » du Mazagan Beach & Golf Resort  de la mi-journée sabbatique du 10 octobre 2020, les joueurs ont promis de se surpasser afin d’honorer la République, conclut l’officer média.

Le défenseur axial congolais Marcel Tisserand souffre d’une entorse bénigne, déclare le Dr Bungu Kakala

 Le Dr Mbungu Kakala, médecin de l’équipe nationale A de football de la RDC, les Léopards, a déclaré que le défenseur axial Marcel Tisserand, sorti en première période du match Burkina Faso-RDC, souffre d’une entorse bénigne.

« Il a une entorse bénigne et nous avons déjà commencé les soins. Il sera visiblement prêt le mardi face au Maroc », a confirmé le docteur Jean-Pierre Bungu Kakala, médecin de la sélection nationale de la RD Congo.

Le défenseur central de Fenerbahçe (Turquie) n’avait pas fini le match amical international face au Burkina Faso, vendredi 9 octobre, pour avoir reçu un coup et avait été remplacé. Les nouvelles sont rassurantes à son propos et le capitaine des Léopards pourra tenir sa place le mardi 13 octobre au Complexe sportif Moulay, à Rabat, face aux Lions de l’Atlas du Maroc.

Lors de leur sortie en match international amical contre les Etalons du Burkina Faso, vendredi 9 octobre à El Jadida, au Maroc, les Léopards de la RDC se sont largement inclinés par 0-3. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV