Les aléas de l’oxygénothérapie au Complexe Hospitalier de Kananga

0
427

Kananga, 12 octobre 2020 (ACP).- la fréquence de cas de décès observé ce dernier temps au service de néonatologie au Complexe hospitalier de Kananga (CHK) est lié aux  aléas de l’oxygénothérapie, a appris L’ACP.

Le Chk est confronté le plus souvent aux contraintes d’ordre énergétique à la base de dysfonctionnement de ce service faute des ressources financières ne lui permettant pas l’utilisation rationnelle de ses trois groupes électrogènes.

Celle l’ancien générateur usé par le temps fournit par intermittence de l’électricité qui ne parvient pas de répondre aux besoins de cette formation médicale.

Les autres services tels que les soins intensifs, la médecine interne, la chirurgie,  la pédiatrie et la gynécologie ont subis également un coup dur en raison de cette déplorable situation qui appelle aussi l’amélioration des conditions socio-professionnelles et la mécanisation de nouvelles unités. ACP/Kayu/Nig/NKV