Mali : la CEDEAO satisfaite de la mise en œuvre de la transition

0
427

Kinshasa, 12 Octobre 2020 (ACP).– La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est satisfaite de la mise en œuvre de la transition au Mali, a déclaré dimanche son président en exercice Nana Akufo-Addo, qui vient d’effectuer une « visite de solidarité » dans le pays, ont rapporté lundi les médias internationaux.

A l’issue de sa rencontre avec les autorités de la transition au Mali, M. Akufo-Addo, également président ghanéen, a dit apprécier les avancées politiques constatées pendant ce bref séjour de quelques heures dans la capitale malienne. « Le Mali est sur la bonne voie (…) Je peux dire que la transition est bien partie », a-t-il confié à la presse après sa rencontre avec le Président, le vice-Président et le Premier ministre de la transition.

Selon un communiqué de la présidence malienne, cette audience d’environ une heure a permis aux Présidents Bah N’Daw et Nan Akufo-Addo d’évoquer «les grandes priorités» de la transition et de «fédérer leurs visions » sur le processus de normalisation. «Je suis là pour rassurer le Président de la transition du soutien de la CEDEAO et apprécier l’évolution des choses. Nous allons tout mettre en œuvre afin que la transition réussisse », a promis M. Akufo-Addo dans sa déclaration à la presse.

Quant à la «Feuille de route» de la transition, il a souligné que le plus important était que «le Mali puisse tenir des élections transparentes et démocratiques dans les délais requis», c’est-à-dire au bout des 18 mois fixés comme la durée de la transition qui, selon la CEDEAO, a démarré le 15 septembre dernier.

Les sources notent que  le président ghanéen a été devancé samedi à Bamako par le médiateur de la CEDEAO, Jonathan Goodluck du Nigeria, qui a aussi confié à la presse être «heureux des progrès accomplis» au regard de l’évolution de la situation au pays. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV