Nord-Kivu : lancement officiel de la rentrée scolaire 2020-2021

0
466

Goma, le 12 Octobre 2020 (ACP).- La ministre provinciale de l’éducation, Mme Prisca Luanda, a procédé ce lundi 12 Octobre, au terrain de l’ISC-Goma, au lancement officiel de la rentrée scolaire 2020-2021, sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu, au nom du gouverneur de province, Carly Nzanzu Kasivita. Dans son allocution devant plusieurs responsables de l’enseignement primaire, secondaire, technique et des partenaires dont l’Unicef qui appui toujours le secteur éducatif, a révélé que cette année scolaire,

est placée sous le signe de la consolidation et la pérennisation de la gratuité de l’enseignement avant de réitéré la vision prônée par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, celle de la gratuité de l’école primaire dans toute la république démocratique du Congo.

Elle a à cet effet, indiqué que les frais scolaires sur toutes leurs formes sont définitivement supprimés pour les classes du cycle primaire des établissements publics avant d’appeler les services techniques du ministère de l’éducation, d’être aux aguets car les mesures très sévères seront prises aux récalcitrants.

Compte tenu de conditions sanitaires liées à la pandémie de la Covid 19, dont la province du Nord-Kivu fait face, Prisca Luanda Kamala, a émis le vœu de voir les encadreurs d’élèves de faire respecter les protocoles sanitaires dans les milieux scolaires pour lutter contre la propagation de ce virus qui ravage l’humanité.

Elle a en outre, appelé les chefs d’établissements de veiller à ce que les enseignants  assurent l’achèvement effectif du programme perturbé jadis par l’état d’urgence due à la pandémie de la maladie à coronavirus. Mme Prisca Luanda, a enfin appelé au sens de responsabilité les parents d’ élèves,  afin qu’il s’impliquent d’avantage dans l’éducation et la formation des enfants tout au long de l’année scolaire en leur évitant des distractions liées à la vitesse de la technologie de l’information, avec aujourd’hui les réseaux sociaux, tels que WhatsApp, Instagram,  viber, twitter , Facebook… , qui semblent aujourd’hui diminuer voir même écarter  la familiarité entre qualités de chef de chefferie de Bakumu dans le territoire de Nyiragongo. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV