Reprise effective des cours au Kongo Central

0
383

Matadi, 12 octobre 2020 (ACP).- Les cours ont effectivement repris lundi dans les établissements d’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) au Kongo Central conformément au calendrier de l’année scolaire 2020-2021 , a constaté l’ACP.

A Matadi la province éducationnelle Kongo central1, la rentrée des classes a effectivement eu lieu après plusieurs mois de confinement dû par la pandémie de coronavirus, a constaté l’ACP lors d’un la rond effectué dans quelques établissements scolaires tant publics que privés de cette ville.

Le proved Edgard Mwandwe Mwape de la province éducationnelle du Kongo central 1 s’est dit satisfait de la reprise effective des cours dans l’ensemble des établissements scolaires de la ville de Matadi, rentrée qui, a-t-il noté, a connu une ambiance habituelle malgré un climat de timidité constaté dans certaines écoles.

M. Edgard Mwape a reconnu que dans le cadre de la lutte contre la covid-19, les écoles ont respecté effectivement les mesures barrières édictées, par le port des masques, l’utilisation de thermo flash ainsi que l’installation des laves mains dans toutes les entrées des écoles, hormis quelques difficultés relatives aux mesures de distanciation pour les écoles qui gardent les effectifs élevés des élèves. Il a invité les parents à envoyer à l’école leurs enfants qui trainent encore  à la maison, du fait que le nombre des jours d’études sont comptées pour que les enfants puissent terminer au moment prévu de programme scolaire.

M. Edgard Mwape a exhorté les enseignants à un travail bien fait en vue de transmettre correctement les matières prévues aux élèves, les qualifiant ainsi comme des fourmis où chacun apporte sa pierre à l’édifice pour la construction de ce grand Congo. Plusieurs écoles ont été visitées, notamment Londe, vuvu Kieto, Tentembwa, Lisanga et Ntetembwa.

Une  rentrée scolaire timide à Boma

La rentrée scolaire 2020-2021 a été timide dans les écoles de la sous division urbaine à Boma, a indiqué le chef de cette sous-division de l’EPST, Mme Martine Bueya, au terme d’une ronde à travers les écoles de sa juridiction.

Les bleus-blancs étaient rares à travers les rues de la ville, a-t-elle constaté, justifiant cette situation par les rumeurs de la veille qui ont fait état d’un report de la rentrée scolaire au lundi 19 octobre ainsi que la crainte de la propagation de la covid-19.

Toutefois, la présence  des enseignants a été remarquée dans la plupart des écoles, a souligné Mme Bueya qui a demandé, à cette occasion, aux parents d’envoyer les enfants à l’école pour éviter une fois de plus le retard dans l’exécution du programme scolaire. Elle a insisté sur les dispositions sanitaires prises dans les écoles de sa juridiction afin de protéger les enfants contre cette pandémie. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV