Un don des glacières et des rames de poissons aux vendeuses du marché Libération de Bumbu

0
649

Kinshasa, 12 octobre 2020 (ACP).-La ministre de l’Economie, Acacia Bandubola,  a salué samedi à Kinshasa le geste de la Fondation Roselyne Mbombo (FRM) qui a procédé le même jour  à la remise des glacières et  des rames de poissons maquereaux, communément appelé « Thomson » aux vendeurs du marché Libération, dans la commune de Bumbu.

« Je tiens à remercier la présidente de la Fondation Roselyne pour m’avoir associé à cet événement d’une grande importance. Le développement socio-économique de la RDC doit être une affaire de tous, gouvernants comme gouvernés. Chacun doit s’y mettre pour apporter la main dans la patte en vue de contribuer à l’essor de notre pays », a indiqué Mme Bandubola.

Elle a aussi confié que l’éclosion d’une véritable classe moyenne ne pourra devenir une réalité que « si nous offrons la possibilité aux congolais d’exercer les petits commerces conformément aux dispositions en la matière. C’est dans cette optique que je félicite la Fondation Roselyne Mbombo qui s’inscrit dans la vision de notre icône Etienne Tshisekedi et matérialiser par le président Félix Tshisekedi, à savoir  le peuple d’abord ».

Dans son mot de circonstance, la présidente de la FRM, Roselyne Mbombo, a indiqué qu’elle a  inscrit ce don dans l’optique de soutenir les commerçants de ce marché qui ne sont pas épargnés des effets néfastes de la crise mondiale provoquée par la COVID-19.

« Notre action à ce jour mémorable au marché Libération dans la commune de Bumbu révèle deux caractères qui font partie de principaux objectifs poursuivis par la Fondation Roselyne Mbombo. De prime abord, nous venons apporter notre pierre d’édifice à la croissance économique de notre pays en apportant cette aide aux commerçants du marché Libération, à travers le programme « Mains fortes », afin d’améliorer les conditions de travail de nos frères et sœurs commerçant(e)s de poisson maquereau, communément appelé « Thomson », a-t-elle déclaré.

Histoire de soutenir les  commerçants, ayant été secoués par la crise  sanitaire  de Covid-19 et promouvoir en meme temps l’éducation de qualité avec un traitement d’égalité, a déclaré Roselyne Mbombo.

Elle a également expliqué les attentes de sa fondation à travers  geste philanthropique à savoir le souhait de la FRM de voir les vendeurs du marché Libération s’imprégner de bonnes méthodes de la conservation des aliments. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV