Willy Bakonga satisfait de l’effectivité de la rentrée scolaire 2020-2021 en RDC

0
530

Kinshasa, 12 octobre 2020 (ACP).- Le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga Wilima, s’est dit satisfait de l’effectivité de la rentrée scolaire, lors de sa visite, lundi ,à l’Institut technique de la Gombe(ITI-Gombe) et au Collège Saint Raphaël, à Kinshasa, en présence du ministre provincial de Kinshasa de l’éducation, Charles Mbutamuntu.

Le ministre d‘Etat Bakonga  qui a salué la présence des  élèves à cette occasion a affirmé que  Congo de demain est entre les mains des élèves avant d’ajouter qu’ ne peut pas avoir un Congo prospère, uni sans la jeunesse.

Pour Willy Bakonga,   » aucun enseignant et chef d’établissement ne peut accepter un élève sans masque dans une salle de classe ».

Willy Bakonga a souligné que le mois d’octobre est consacré à la révision des matières de la classe inférieure afin d’éviter la distanciation de connaissance donc le vide dans la tête.

Le gouvernement a pris toute les dispositions de payer 58.000 agents « nouvelles unités (NU) », à la fin de ce mois, a-t-il indiqué.

Les élèves de l’ITI Gombe appelés à s’engager pour la  réussite

Par ailleurs, l’inspecteur général à l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Michel Djamba Kaombe a appelé lundi, les élèves de l’Institut technique industriel de la Gombe (ITI Gombe) à s’engager avec détermination pour leur  réussite,  cette année scolaire 2020-2021.

Michel Djamba a rappelé aux élèves que «  l‘échec ou la réussite d’une année n’intervient pas qu’à la fin d’une année, mais c’est dès le premier jour de la rentrée scolaire qu’on réussit ou on échoue ».

L’inspecteur général à l’EPST a, par ailleurs, indiqué que «  cette année scolaire fait sa rentrée légèrement en retard contrairement aux années antérieures qui commençaient,  soit le 04 ou le 05 septembre à cause de  la pandémie de la Covid-19 ».

M.Djamba a demandé aux élèves et aux autorités scolaires de respecter la distanciation scolaire car, a-t-il ajouté, la maladie a connu une atténuation mais elle n’est pas totalement partie. C’est dans ce cadre,  qu’il a  invité les élèves à la prudence  étant donné que l’avenir du pays repose sur  la jeunesse. ACP/Kayu/Nig/NKV