Le Collectif FPT/Kinshasa plaide pour le renforcement de la sécurité  en milieu rural  en RDC

0
661

Kinshasa, 13 octobre 2020 (ACP).- Le Collectif des acteurs associatifs unis par l’approche de conscientisation populaire Former pour transformer (FPT/Kinshasa) ont entamé, depuis lundi, une série de  plaidoyers, notamment auprès du ministère de l’Intérieur, sécurité et Affaires coutumières, pour le renforcement de la sécurité à travers les territoires de la République démocratique du Congo (RDC).

Cette démarche a pour but   de favoriser la croissance de la production agricole, a  indiqué  mardi au cours d’un entretien avec l’ACP le coordonnateur de  cette organisation, Joslin Lengisa.

Sa structure l’a affirmé à travers un mémorandum intitulé : « Plaidoyer pour le renforcement de la sécurité dans les milieux ruraux et péri-urbains de la RDC,  afin de permettre à la population paysanne et aux peuples autochtones d’exercer leurs activités champêtres dans toute quiétude et accroitre sa production agricole », déposé  non seulement au ministère de l’Intérieur, sécurité et Affaires coutumières, mais aussi à la Présidence de la République, à la Primature ainsi qu’ au ministère de l’Agriculture.

Selon Joslin Lengisa, le Collectif FPT/Kinshasa qui croit au développement de la RDC à partir de ses terres agricoles, procédera après cette étape, à des lobbyings auprès des députés intéressés par cette question, pour proposer un projet de loi à l’Assemble nationale en faveur de la protection des terres pour les peuples autochtones et le renforcement de la sécurité en milieux paysan et rural.

 Recommandations aux autorités politico-administratives

Le coordonnateur du Collectif FPT/Kinshasa a, par ailleurs, fait savoir que dans leur mémorandum, les membres du collectif ont formulé plusieurs recommandations aux autorités, tant politiques qu’administratives.

Au Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, ils sollicitent des orientations fermes pour mettre fin à l’insécurité qui perturbe les activités paysannes dans les territoires de la RDC.

Quant au Premier Ministre, ils lui demandent de disponibiliser de fonds conséquents pour les agents des forces de l’ordre et de sécurité, ainsi qu’à l’armée, pour faire face aux semeurs des troubles qui sont présents dans certains territoires de la RDC.

Le Collectif des acteurs associatifs unis par l’approche de conscientisation populaire « Former Pour Transformer », FPT/Kinshasa, est une structure regroupant plusieurs associations des jeunes. Il œuvre pour l’amélioration des conditions de vie des populations paysannes. La plupart de ses membres ont participé du 16 au 20 mars 2020 au Centre Nganda à Kinshasa, à un atelier national de formation des formateurs d’où est partie l’idée et la volonté d’organiser des actions de lobbying en faveur de la sécurité dans les milieux ruraux. ACP/Fng/Zng/Cfm/GGK/Thd