Le président de la CNPR recommande le respect de la réglementation routière

0
520

Kinshasa, 13 octobre 2020 (ACP).- Le président de la Commission nationale de prévention routière (CNPR), Jean Remy Nganga a recommandé, mardi au cours d’un entretien avec l’ACP, aux usagers le respect de la réglementation routière, à l’occasion de la Journée internationale de la courtoisie routière, célébrée le 13 octobre de chaque année.

M. Nganga a fait savoir que cette journée est celle où nous commémorons non seulement la courtoisie routière, mais aussi le souvenir des usagers de la route qui ont succombé, avant de définir la courtoisie routière comme une bonne manière de parler, d’agir et l’ensemble des bonnes pratiques que tout conducteur doit avoir.

Cette notion de la courtoisie routière, a-t-il dit, a été tirée dans une des dispositions légales portant nouveau code de la route. D’où elle se caractérise par quelques attitudes, par le comportement du conducteur, tels que la tolérance, l’éthique, le civisme, la citoyenneté, la responsabilité à l’égard des autres usagers de la route.

S’agissant des dispositions réglementaires, il a laissé entendre l’existence d’un arrêté portant réglementation relative au recyclage obligatoire des conducteurs des véhicules, des formateurs, des instructeurs, des chargeurs ainsi que des contrôleurs.

Le président de la CNPR a appelé les usagers de la route à s’imprégner de la signalisation routière sur toutes ses formes, notamment verticales, lumineuses et horizontale. «Notre mandat est d’éradiquer le phénomène zéro accident sur la chaussée. D’où pour atteindre ce but, il faudrait que tout usager respecte la signalisation, la courtoisie et toutes les réglementations routières», a-t-il déclaré.

Jean Remy Nganga a, à cette occasion, indiqué que l’Office des voiries et drainages (OVD) a confié à la CNPR  la mission d’implanter des panneaux de signalisation à chaque saut de mouton pour mettre fin aux accidents. ACP/Zng/Cfm/GGK/THD