La cheffe de la MONUSCO félicite le PAM, prix Nobel de la Paix

0
317
Algeria's Leila Zerrougui, Rapporteur of the Working Group on Arbitrary Detention, speaks about a request to the U.S. goverment to visit the U.S. base at Guantanamo Bay, at the United Nations in Geneva, Switzerland, Thursday, June 23, 2005. The U.N. human rights experts seeking to visit the U.S. base at Guantanamo Bay said Thursday they have reliable accounts of torture of suspected terror detainees being held there. The four experts said the United States had not responded to their numerous requests to check on the conditions of terror suspects at the U.S. Naval base in Cuba. (AP Photo/Keystone, Martial Trezzini)

Kinshasa, 14 octobre 2020(ACP).-  La représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies en RDC et Cheffe de la MONUSCO, Leila Zerrougui, a félicité  le Programme Alimentaire Mondial, qui a reçu le Prix Nobel de la Paix la semaine dernière, a annoncé mercredi à Kinshasa, le porte-parole de la Mission onusienne, Mathias Gilmann.

« Présent depuis 1973 en RDC, le PAM y fournit une assistance alimentaire vitale, notamment dans les provinces de l’Est et les Kasaï au centre, ainsi qu’un soutien logistique à toute la communauté humanitaire. En 2020, le PAM compte fournir une assistance à 9 millions de Congolais. La crise alimentaire en RDC est considérée comme la deuxième plus grave au monde », a-t-il dit au cours de la conférence de presse des Nations Unies.

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a quant à lui,  jugé qu’il était inadmissible, dans un monde d’abondance, que des centaines de millions de personnes se couchent chaque nuit le ventre vide avant de rendre hommage au travail du PAM, qui est en première ligne dans la lutte contre l’insécurité alimentaire. Kayu/ODM/KJI