L’entraineur Christian N’sengi satisfait de la prestation de ses hommes face au Maroc

0
394

Kinshasa, 14 octobre 2020 (ACP).- Le sélectionneur des Léopards de la RDC, Christian N’sengi Biembe Sese Seko, s’est félicité de la prestation de ses hommes face aux Lions de l’Atlas du Maroc (1-1), mardi au Complexe sportif Prince Moulay Abdallah, à Rabat, en match amical international.

Le technicien congolais, qui s’est exprimé au terme de cette rencontre sur la chaine marocaine d’Arryadia TV, a estimé que son équipe méritait de gagner ce match au regard de sa bonne prestation. « Nous avons eu des séquences où nous devrions normalement conclure mais, malheureusement, cela n’a pas été le cas. Je reste convaincu qu’avec ce groupe animé de bonne volonté, de disponibilité exemplaire et d’esprit d’écoute, la RDC va présenter une ossature solide et gagnante », a-t-il confié.

Le coach N’sengi Biembe a rassuré que les Léopards pourront faire bonne figure, car l’avenir est prometteur. « Pour moi, je suis très fier de mes garçons. Aujourd’hui, ils ont montré ce qu’ils valaient. Le score, c’est toujours au prix du mérite, bien que nous n’avons pas démérité, affirmant que les victoires viendront même si pour l’instant elles tardent encore », a-t-il conclu.

Un arbitrage du trio sénégalais pas du goût des Congolais

 L’arbitrage du trio sénégalais n’était pas du goût des Congolais pour une rencontre amicale que rien ne prédestinait à des contestations au regard de la parfaite sympathie qui transpirait des rapports aussi bien des joueurs que des entraineurs de deux sélections, Vahid Halilhodzic, pour le Maroc, et Christian Nsengi Biembe Sese Seko, pour la RD Congo, rapporte le site de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), qui, néanmoins s’estime heureux du fait que le match s’est terminé effectivement comme dans le meilleur des mondes, sans vainqueur ni vaincu.

Encore du neuf du côté des Léopards

 Beaucoup de nouveautés du côté congolais où l’équipe a été complètement remaniée avec dans l’entrejeu Yannick Bangala Litombo aux côtés de Fabrice Ngoma Luamba, à l’attaque une combinaison inédite de nouvelles figures comme Jordan Botaka, Yoane Wissa, Samuel Moutousamy et Francis Kazadi Kasengu. Le rempart est constitué de Joël Kiassumbua dans les perches (lui qui avait encaissé les 3 buts contre le Burkina Faso), Fabrice Nsakala et Djos Issama Mpeko comme latéraux, Christian Luyindama et Marcel Tisserand, capitaine du jour, dans l’axe.

Au retour des vestiaires Edo Kayembe, Fabrice Ngoma Luamba et Neeskens Kebano montent en lieu et place de Francis Kazadi Kasengu et apportent plus de fraîcheur et du jus à cette formation d’un genre nouveau monté par le coach congolais. Au fil des minutes, son groupe se revèle de plus en plus costaud et ne lâche pas prise malgré la sortie sur blessure de Fabrice Ngoma Luamba peu avant la mi-temps, à l’avantage naturellement des Marocains qui mènent 1-0.

La réplique des Léopards

 La supériorité relative des Lions de l’Atlas est en fin de compte brisée d’une superbe et puissante frappe soudaine de l’extérieur de la surface qui laisse Munir Mohand pantois (1-1, 60ème). Une belle signature de Yoane Wissa, qui ouvre son compteur but en sélection.

Le sélectionneur Christian Nsengi avait vu juste

 Le sélectionneur Christian Nsengi Biembe Sese Seko avait vu juste lorsqu’il se rassurait qu’il n’avait pas été trahi par ses joueurs à la suite de l’affront subi, vendredi 9 octobre, face aux Etalons du Burkina Faso (0-3) et qu’on ne devait « surtout pas, dramatiser non plus. Car, mon staff avait essayé quelque chose de nouveau avec une ossature essentiellement nouvelle, en l’absence de près de onze joueurs cadres, lors du 1er match amical et ça n’avait pas marché », avait-il relevé.

 Tous les résultats des matches amicaux des équipes africaines

 Une trentaine de matches amicaux ont été livrés par les sélections africaines entre le 7 et le 13 octobre 2020, dans le cadre de la préparation des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 : mercredi 7 octobre – Andorre-Cap Vert 1-2, à Andorre-la-Vieille, buts : Carlos Ponck (15ème csc), Ryan Mendes (7ème, 54ème), Zambie-Malawi 1-0, à Lusaka, but : Collins Sikombe (14ème) ; jeudi 8 octobre – Mozambique-Guinée Bissau 0-1, à Rio Maior (Portugal), but : Bura Nogueira (63ème), Afrique du Sud-Namibie 1-1, à Rustenburg, buts : Luther Singh (19ème), Absalom Imbondi (55ème), Belgique-Cote d’Ivoire 1-1, à Bruxelles, buts : Michy Batshuayi (53ème), Franck Kessié (86ème sur penalty), vendredi 9 octobre – Japon-Cameroun 0-0, à Utrecht (Pays-Bas), Kenya-Zambie 2-1, à Nairobi, buts : Tandi Mwape (19ème) et Cliff Nyakeya (37ème), Emmanuel Chabula (79ème), Tunisie-Soudan 3-0, à Radès, buts : Saîf-Eddine Khaoui (17ème), Ali Maaloul (25ème) et Anis Ben Slimane (35ème), Burkina Faso-RD Congo 3-0, à El Jedida (Maroc), buts : Bertrand Traoré (14ème), Bryan Dabo (61ème sur penalty), Issoufou Dayo (86ème), Ghana-Mali 0-3, à Antalya (Turquie), buts : Hamari Traoré (3ème), El Bilal Touré (49ème), Amadou Haidara (75ème), Mauritanie-Sierra Leone 2-1, à Nouakchott, buts : Amadou Niass (20ème) et Hemeye Tanjy (78ème), Hassan Kamara (31ème), Maroc-Sénégal 3-1, à Rabat, buts : Selim Amallah (10ème), Youssef En-Nesyri (71ème) et Youssef El Arabi (86ème), Ismaïla Sarr (89ème sur penalty), Algérie-Nigeria 1-0, à Sankt Veit an der Glan (Autriche), but : Ramy Bensebaini (6ème), Gambie-Congo-Brazzaville 1-0, à Faro (Portugal), but : Assan Ceesay (55ème), FC Swift Hesperange (Luxembourg)-Madagascar 1-4, à Hesperange, buts : Hakim Abdallah (5ème), Alexandre Ramalingom (14ème), Voavy Paulin (55ème) et Alexandre Ramalingom (65ème), Grégory Adler (62ème) ; samedi 10 octobre – Guinée-Cap Vert 2-1, à Albufeira (Portugal), buts : Sory Kaba (52ème) et Yady Bangoura (67ème), Lisandro Semedo (39ème), Niger-Tchad 2-0, à Niamey, buts : Zakaria Adebayor (54ème), Issa Djibrilla (64ème) ; dimanche 11 octobre – Libye-Comores 1-2, à Tunis, buts : Ibroihim Youssouf (70ème) et Youssouf Mchangama (90ème), Ahmed Soilihi (contre son camp 44ème), Gabon-Bénin 0-2, à Lisbonne (Portugal), buts : Cebio Soukou (35ème), Steve Mounié (71ème), Malawi-Zimbabwe 0-0, à Blantyre, Tanzanie-Burundi 0-1, à Dar Es Salaam, but : Saidi Ntibazonkiza (86ème), Afrique du Sud-Zambie 1-2, à Rustenburg, buts : Keagan Dolly (66ème) ; Kelvin Kampamba (78ème) et Chaniza Zulu (82ème) ; lundi 12 octobre – Togo-Soudan 1-1, à Tunis (Tunisie), buts : Gilles Sunu (70ème), Mohamed Abdelrahman (93ème), Ghana-Qatar 5-1, à Antalya (Turquie), buts : Tariqe Fosu (22ème), André Ayew (63ème, 83ème), Samuel Owusu (65ème) et Caleb Ekuban (87ème) ; Almoez Ali (44ème), Burkina Faso-Madagascar 2-1, à El Jedida (Maroc), buts : Bertrand Traoré (33ème), Eric Traoré (66ème) ; Marco Ilaimaharitra (44ème sur penalty) ; mardi 13 octobre – Algérie-Mexique 2-2, à La Haye (Pays-Bas), buts : Ismaël Bennacer (44ème) et Riyad Mahrez (67ème) ; Jesus Manuel Corona (43ème), Diego Lainez (86ème), Nigeria-Tunisie 1-1, à Sankt Veit an der Glan (Autriche), buts : Kelechi Iheanacho (21ème) ; Mohamed Dräger (44ème), Maroc-RD Congo 1-1, à Rabat, buts : Noussair Mazraoui (45ème) ; Yoane Wissa (60ème), Japon-Côte d’Ivoire 1-0, à Utrecht (Pays-Bas), but : Naomichi Ueda (90ème+1), Angola-Mozambique 3-0, à Rio Maior (Portugal), buts : Mateus (45ème, 77ème), Gelson Dala (79ème), Niger A’-Tchad 0-0, à Niamey, Niger-Sierra Leone 1-0, à Niamey, but : Issa Djibrilla (54ème). ACP/Kayu/ODM/KJI