Le vice ministre de la Santé salue l’expertise nationale en faveur des prestataires de santé des DPS du Kwango et du Kwilu

0
478

Kinshasa, 15 octobre 2020 (ACP).- Le vice-ministre national de la Santé, Albert Mpeti Biyombo a salué, jeudi à Kinshasa, l’expertise nationale des prestataires de santé des divisions provinciales de la santé (DPS) des provinces du Kwango et du Kwilu dans la mise en œuvre du programme de mentorat clinique en Soins essentiels du nouveau-né (SENN), en Soins obstétricaux essentiels (SOE), en Soins obstétricaux néonatal d’urgence (SONU), en Surveillance de décès maternel et riposte (SDMR).

Il l’a dit à PullMan Hôtel, dans la commune de la Gombe, à l’occasion de la clôture officielle de la phase pilote du Programme de mentorat clinique en SENN, SEO, SONU ainsi que SDMR.

Selon M. Mpeti, la qualité du travail des prestataires de santé et l’exactitude scientifique constituent un motif d’encouragement du personnel de santé de la RDC en général et de ces deux divisions provinciales de la santé.

«Vous faites un travail avec peu de moyens, c’est ça l’engagement national. Je suis fier du travail de qualité que vous avez réalisé», a-t-il reconnu. Il a exhorté les spécialistes de terrain à être à la hauteur de leur tâche pour honorer la RDC.

Le vice ministre de la Santé exprimé sa gratitude aux partenaires du ministère de la Santé dont le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et la Fondation Melinda et Bill Gates, impliqués dans la réalisation de ce programme de mentorat clinique en Soins essentiels du nouveau-né (SENN), en Soins obstétricaux essentiels (SOE), en Soins obstétricaux néonatal  d’urgence (SONU) et en Surveillance de décès maternel et riposte (SDMR).

Vers l’amélioration de l’offre des soins de la mère et de l’enfant

Le représentant de l’UNICEF en RDC, Édouard Beigbeder a, à cette occasion,  déclaré que ce programme de mentorat clinique vise l’amélioration de l’offre des soins de la mère et de l’enfant en RDC.

Il a félicité le ministère de la Santé et les deux divisions provinciales de la santé (DPS) du Kwilu et du Kwango qui ont été impliquées dans ce programme de mentorat clinique.

Pour lui, quelques interventions ont été mises en place pour aboutir à ce  programme. Il s’agit de la dotation en équipements intra et en médicaments dans les 72 formations sanitaires (FOSA) ciblées, de l’accompagnement mensuel des mentorés (prestataires formés) par les mentors dans les 48 FOSA de 7 zones de santé ainsi que de l’élaboration des documents informatifs et du suivi et évaluation.

M. Beigbeder a fait savoir que ce programme lancé le 3 août 2018 a permis normalement l’amélioration des compétences des prestataires de santé dans la résolution des problèmes et la prise de décision adéquate en SENN, SOE, SONI et SDMR et l’offre des services et des soins de santé. ACP/Zng/Awa