Les femmes du quartier Kimpe sollicitent  l’implication des autorités dans la lutte contre les érosions

0
147

Kinshasa, 15 octobre 2020 (ACP).- Les femmes du quartier Kimpe dans la commune de Ngaliema ont sollicité, mercredi 14 octobre, l’implication des autorités urbaines dans la lutte contre les érosions dans cette partie de la capitale, en marge de la journée internationale de prévention des risques liés aux  catastrophes naturelles, célébrée le 13 octobre de chaque année.

De nombreux habitants de ce quartier craignent que cette partie de la ville disparaisse de la cartographie à cause de multiples têtes d’érosions.

Exprimant son mécontentement, Mme Marie Weundo a estimé que cette situation a trop duré et nécessite une intervention. «Nous sommes fatigués de ces érosions, les autorités nous ont fait des promesses sans pourtant les réaliser, des nombreuses familles ont perdu leurs terrains et maisons à chaque grande pluie», a-t-elle dit en substance.

Pour Mlle Ruth Bolokoso, malgré les efforts fournis par des jeunes du quartier, qui placent des sacs de sable autour des maisons, l’érosion gagne quand même du terrain.

Sur ce, elles ont rappelé que le 31 Août dernier, les habitants de Binza Delvaux avaient organisé une marche à l’issue de laquelle un mémorandum a été adressé au Président Félix Antoine Tshisekedi  dans lequel  ils ont demandé la reprise des travaux suspendus depuis quelques années sur l’érosion Bolikango sur l’avenue Lalou.

C’est depuis les années 1990 que la situation des érosions a commencé dans cette partie de la ville de Kinshasa note-t-on. ACP/Zng/Awa