Visite de la directrice déléguée de l’Institut français de Kinshasa à la Compagnie théâtre des intrigants

0
415

Kinshasa 15 octobre 2020 (ACP).- Mme Élodie Chabert, nouvelle directrice déléguée de l’Institut français de Kinshasa (IFK), s’est déclarée fascinée  tout au long de sa visite jeudi dans les installations de la Compagnie théâtre des intrigants (CTI), ainsi que de la brève représentation théâtrale que cette dernière a faite en son honneur dans la commune de N’Djili.

Elle a, à cette occasion, affirmé la volonté de sa structure à œuvrer en partenariat avec la CTI pour davantage propulser l’art dramatique en RDC.  «Nous allons travailler ensemble car les projets qu’offrent la CTI est de longue vie et nous avons à faire à des professionnels» a-t-elle  déclaré.

À son tour, le président du conseil d’administration de la CTI, Crispin Yoka, a fait savoir que la France connaît l’importance de la culture et la présence de la directrice déléguée est une interpellation pour les autorités congolaises de promouvoir le secteur de la culture en général et le théâtre congolais en particulier.

En outre, a-t-il dit, la CTI réfléchit actuellement sur deux thèmes à exploiter l’année prochaine dans le cadre l’élévation du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, au rang de Président de l’Union africaine (UA), à savoir : « Comment faire taire les armes» et «la culture, arts et patrimoine», invitant ainsi  les Congolais  à unir leurs efforts durant la réussite de la présente mandature, particulièrement sur le plan culturel.

«Nazali lokola yo» à l’IFK

De son côté le directeur artistique, Valentin Mitendo, a rappelé que la CTI et l’Institut français entretiennent de bonnes relations depuis belle lurette ce qui a conduit les deux parties à échanger les informations et les produits culturels, pour  en vue d’offrir au public d’une meilleure qualité des spectacles

Selon lui, la semaine prochaine, l’Institut français va accueillir la pièce   «Nazali lokola yo» dont le message fustige toutes les formes de discriminations et d’antivaleurs décriées actuellement dans la société congolaise.

A l’ occasion de la visite de la directrice déléguée de l’Institut français de Kinshasa, la  CIT a présenté la pièce le  «Locataire gênant» ACP/ZnG/Awa