Des dégâts matériels importants enregistrés après la pluie diluvienne du vendredi à Kinshasa

0
159

Kinshasa, 16 octobre 2020 (ACP).- Des dégâts matériels importants ont été enregistrés, vendredi, après le passage de la pluie diluvienne qui s’est abattue dans la ville de Kinshasa, a constaté l’ACP, à la suite d’une ronde dans différentes communes de la capitale.

Au quartier II, situé dans la commune de Masina, de nombreuses maisons se sont retrouvées sous eaux à cause de cette forte pluie accompagnée d’un vent violent qui a provoqué l’effondrement des clôtures, le déracinement des arbres, des toitures emportées, la coupure d’eau et de l’électricité, etc.

Interrogé à ce sujet, M. Francis Senga, habitant dudit quartier dit « nous avons passé la nuit à la belle étoile suite à l’inondation de notre maison », avant de demander aux autorités provinciales de relancer les travaux de construction et de curage des caniveaux pour éviter le pire à l’avenir.

Par ailleurs, au quartier Kimbangu, toujours dans la même municipalité, des mares d’eau se sont formées sur les grandes avenues du quartier, empêchant les piétons de se déplacer librement. Ces derniers, ne pouvant pas s’empêcher de vaguer à leurs occupations, se sont créés des moyens de passage notamment, de grimper sur les portails, ou les clôtures des parcelles ainsi que la pose des pierres sur les avenues en vue de marcher pour ne pas mettre les pieds dans les flaques d’eau. Certains jeunes, par ailleurs, dans la commune de Limete se sont servis des chariots sur l’avenue Forgeron, également inondée, en vue de traverser le pont qui relie la localité de SOCOPAO ET OFFITRA.

Dans la commune voisine, à N’djili, certaines avenues se sont dégradées à la suite de cette pluie notamment, l’avenue « Kiveta », au quartier 13, non loin de l’hôpital « Mamboté », la grande direction qui relie les marchés « Six » et «Mabaya », etc.

Dans le même contexte, les motocycles et les conducteurs des véhicules ont éprouvé des difficultés pour rouler normalement dans certains coins la capitale à cause de cette intempérie. Par ailleurs, les habitants de cette municipalité attribuent cette inondation au manque des voies de canalisation d’eau et le bouchage des caniveaux à cause des immondices entassées.

Le trafic interurbain perturbé à la suite de la pluie diluvienne

Cette situation a, par ailleurs, perturbé le transport en commun à cause à l’état délabré des certaines artères et aux immondices qui envahissent les caniveaux, telle que l’avenue Kasa-Vubu, dans son tronçon compris entre Itaga et Luvua, où un lac artificiel s’est créé, empêchant aux usagers de circuler librement.

Cette situation a aussi causé la rareté des bus et taxis-bus dans différentes municipalités, telle qu’à Mont-Ngafula, à Masina, à Kimbanseke, à Lemba, à Matete etc. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV