Des mesures pour renforcer le commerce bilatéral entre la RDC et la Zambie

0
898

Kinshasa, 16 Octobre 2020 (ACP).- La République démocratique du Congo (RDC) et la Zambie ont arrêté, mercredi à  Ndola en Zambie, dix mesures pour renforcer le commerce bilatéral, dans la coopération entre ces deux pays voisins, a appris vendredi l’ACP du ministère du Commerce extérieur.

Selon la source, les deux pays procédaient à l’évaluation d’un accord commercial bilatéral signé le 06 août 2015 qui a pour objectif de faciliter le trafic aux frontières et promouvoir le commerce.

Cette évaluation a donné lieu aux dix nouvelles résolutions nécessaires pour la lutte contre le coulage des recettes douanières  par le sectionnement des marchandises aux postes frontaliers et aux dépôts de relais.

Lesdites résolutions portent essentiellement sur la ratification  par RDC, de l’accord commercial bilatéral signé le 06 août 2015 et l’engagement des deux pays à recourir aux bonnes pratiques en matière de commerce international. L’accélération pour la mise en œuvre du protocole d’accord sur le maïs élargie aux trois produits supplémentaires.

Ces résolutions ont porté également sur les heures de services au poste frontalier de Kasumbalesa en RDC, soit de  6 heures à 6 heures, au plus tard le 31 décembre 2020 ; L’accélération du processus  de démolition des entrepôts illégaux le long de la frontière de Kasumbalesa dans les meilleurs délais ;  la lutte conjointe contre la contrebande au poste frontalier de Kasumbalesa et le respect de bonnes pratiques en matière de transbordement.

Le lancement  du régime commercial simplifié (RECOS) au poste frontalier de Kasumbalesa avant la fin de l’année 2020 ;   l’engagement de la République de Zambie à se soumettre de nouveau, par voie diplomatique, aux documents relatifs à la dette de la société SEEDO  évalué à 364.000 (trois cent soixante-quatre mille) USD, afin de faciliter le paiement, et à la RDC de s’engager à donner une suite favorable dans les meilleures délais.

Les deux parties ont émis les vœux de voir la RDC s’engager à échanger des vues avec la partie zambienne, la législation pouvant permettre l’opérationnalisation du Poste frontalier à arrêt unique (PRFAU) à Kasumbalesa dans les meilleures délais; la mise sur pied par les deux pays, d’un groupe de travail technique mixte pour la promotion du commerce et des investissements avant décembre 2020. Ce groupe de travail sera chargé d’évaluer et de mettre en œuvre les différentes décisions issues des communiqués conjoints des ministères du commerce des deux pays ; la tenue de la prochaine Commission permanente mixte (CPM) sur la coopération dont la dernière s’est tenue à Kinshasa en 2009.

Pour rappel,  la RDC (RDC), était représentée à cette rencontre de Ndola par le ministre du Commerce extérieur, Jean Lucien Mbusa et le gouverneur de la province du Haut Katanga, Kabula Katwe. La Zambie quant à elle, était représentée par Christopher Yaluma, homologue du ministre congolais. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV