France : le couvre-feu va coûter un milliard d’euros pour le reconfinement, selon le ministre de l’Economie

0
85

Kinshasa, 16 octobre 2020 (ACP).- Le couvre-feu, qui sera mis en place samedi 17 octobre dans plusieurs métropoles de la France, va coûter « un milliard d’euros », ont rapporté le même jour les médias internationaux, citant le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire, qui s’est exprimé vendredi sur la chaîne BFMTV. « Si nous procédions à un vrai reconfinement dans les zones où le virus circule activement, le coût serait de l’ordre de 5 milliards d’euros. Si nous avions un reconfinement généralisé, le coût serait, en fonction de la réaction du monde économique, de 15 à 20 milliards d’euros par mois »,  a-t-il précisé.

La veille, le ministre avait détaillé plusieurs mesures de soutien apportées aux professionnels installés dans les zones de couvre-feu, dont une aide allant jusqu’à 1.500 euros pour toute entreprise de moins 50 salariés ayant subi une perte de 50% de son chiffre d’affaires. Pour Bruno Le Maire, tout doit être fait pour éviter un reconfinement national : « Je préfère de loin que nous prenions des mesures fortes, rapides, circonscrites, immédiates et que nous soutenions, comme nous l’avons annoncé hier, fortement les secteurs qui sont le plus concernés plutôt que d’être dans cette situation de reconfinement général qui serait insupportable psychologiquement, socialement et pour les finances publiques ». 

Concernant la proposition faite la veille par la ministre de la Culture pour un assouplissement du couvre-feu pour les spectateurs de théâtre et de cinéma, le ministre de l’Economie s’est dit opposé : « Je suis contre toute exemption », a-t-il expliqué, avant d’ajouter « Ce qui fait la force d’une règle, c’est sa clarté, sa simplicité. Si vous commencez à multiplier les exemptions (…) on ne va pas s’en sortir ». ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV