Plaidoyer pour le baptême d’une avenue au nom de Meridjo à Kauka dans la commune de Kalamu 

0
244

Kinshasa, 16 octobre 2020 (ACP).- Le patron de l’orchestre « Zaïko Langa Langa », l’artiste-musicien, José N’yoka Longo M’vula, a plaidé auprès des autorités provinciales et nationales de la RDC d’attribuer une avenue, dans la commune de Kalamu, au quartier « Kauka », au nom de son ex-collaborateur, le percussionniste, Jean-Marie Belobi, mieux connu sous le nom de Meridjo, décédé le 27 août dernier, à Liège en Belgique.

Selon l’artiste N’yoka Longo, qui s’exprimait en marge des obsèques de l’illustre disparu, celui qu’on appelait « Machine à Kauka» était très cher pour les uns et les autres.

Il a, par ailleurs, au nom du « Clan Zaïko » remercié le Chef de l’Etat pour son soutien aux obsèques de l’illustre disparu, rappelant que ce plaidoyer est un geste significatif qui vise à immortaliser Meridjo, car le quartier Kauka, est le fief natal du défunt.

La réalisation de ce plaidoyer en guise de souvenir et de reconnaissance de la richesse artistique léguée à la nation congolaise et l’Afrique tout entière par notre frère et collègue Meridjo mérite d’être immortalisée en faveur des générations futures, a-t-il déclaré.

Il sied de signaler que le percussionniste Jean-Marie Belobi N’gekerme, a été décoré, jeudi, à titre posthume, de « la médaille d’or de mérite des arts, sciences et lettres » pour ses mérites artistiques par le chancelier des Ordres nationaux, lors d’une cérémonie funéraire organisée en sa mémoire au Musée national de la RDC (MNRDC), dans la commune de Lingwala. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV