Tshopo : la société civile dénonce le gangstérisme administratif et judiciaire dans le domaine foncier

0
259

Kisangani, 17 octobre 2020 (ACP).- Le président de la Dynamique des jeunes de la société civile  de la Tshopo, Ngubu Isaula,  se dit très préoccupé des plaintes de plus en plus enregistrées par sa structure au sujet de l’expropriation des parcelles de la concession  S.R 1472 du plan cadastrale Makiso, dans la localité Batiambale, au  quartier plateau Boyoma.

Dans un message lu dernièrement devant la presse, cette structure citoyenne a dénoncé ce qu’elle qualifie de gangstérisme administratif et judiciaire, orchestré par certains agents de l’administration foncière, avec la complicité de certains responsables de la justice, pour déposséder des paisibles citoyens de leurs  terres. Ces agents usent de leur influence et des paisibles citoyens n’ont que leurs yeux pour pleurer, a-t-il déploré. La dynamique sollicite ainsi l’implication de l’autorité provinciale pour rétablir ces citoyens dans leurs droits. Elle demande également au gouverneur de déclencher une procédure disciplinaire à l’encontre de ces agents véreux.

ACP/Fng/Zng/CL/MPK