Congo-Brazzaville : près de 70 villages et au moins 46000 personnes touchés par des inondations dans le Nord du pays

0
429

Kinshasa, 18 octobre 2020 (ACP).- Près de 70 villages et au moins 46 000 personnes sont touchés par des inondations dans le nord du Congo-Brazzaville, dans la province du Likouala après les fortes pluies qui se sont abattues cette semaine sans discontinuer sur la zone, a appris dimanche l’ACP des médias locaux.

Les sources rapportent qu’une mission d’évaluation s’est rendue sur place pour estimer les conséquences humanitaires alors que de nombreux sinistrés essayaient déjà de se relever des inondations de l’année dernière.

Le directeur général de l’action humanitaire au ministère des Affaires sociale,  Clément Essiéké, a fait partie de l’équipe gouvernement-Nations unies qui s’est rendue dans la Likouala pour une évaluation rapide de la situation humanitaire, précisent ces sources.

Clément Essiéké, a notamment évoqué les conséquences des inondations qui touchent un peu plus de 70 villages, essentiellement riverains de la rivière Oubangui. «Les villages des districts de Dongou, Impfondo et Liranga sont inondés au point où ils sont obligés de récolter précipitamment leurs produits des champs, notamment le manioc. Au niveau du marché, certains produits (de première nécessité) se font rares. L’huile de palme par exemple voit son prix galopé : le litre est désormais vendu à 500 francs CFA, alors qu’il coûtait 250 francs CFA avant», a expliqué Clément Essiéké.

Au cours de leur mission d’évaluation, les humanitaires n’ont pas pu couvrir toutes les zones touchées par les inondations. Ils se proposent de mettre en place un plan de riposte dans les plus brefs délais.

Les 46 000 victimes de ces inondations tentaient de se relever de celles de l’an dernier qui ont touché officiellement plus de 130 000 personnes, rappellent les sources, soulignant que le Nord-Congo connaît de fortes précipitations, mais celles-ci se font rares à Brazzaville et ses environs. ACP/CL/Fmb