Le PM britannique défend les restrictions liées au COVID-19 en les qualifiant de chose juste et responsable

0
312

Kinshasa, 18 octobre 2020 (ACP).- Le Premier ministre britannique Boris Johnson a défendu vendredi les restrictions de son gouvernement liées au COVID-19, en les qualifiant de « chose juste et responsable à faire » dans la lutte pour freiner la propagation de la maladie dans le pays, lors d’une conférence de presse virtuelle à Downing Street, ont rapporté dimanche les médias étrangers. « Sans action, notre service de santé sera débordé », a-t-il déclaré. « Je veux éviter un autre confinement national », a-t-il souligné.

Le système d’alerte au COVID-19 à trois niveaux du gouvernement britannique est entré en vigueur en Angleterre mercredi. Londres est passé au niveau 2 du système d’alerte, tandis que le Lancashire rejoindra Liverpool et entrera dans le niveau 3, le plus haut niveau des restrictions liées au COVID en Angleterre, à partir de samedi.

Dans le même temps, Boris Johnson a déclaré que le Royaume-Uni avait « commencé à construire l’infrastructure nationale » pour offrir des tests plus rapides pouvant donner des résultats en 15 minutes seulement, ajoutant que le gouvernement prévoit de « commencer à distribuer et à effectuer des tests à travers le pays ».

Rejoignant le Premier ministre pour la conférence de presse, le conseiller scientifique en chef du gouvernement, Patrick Vallance, a indiqué que les infections au COVID-19 se propageaient des plus jeunes aux personnes âgées, entraînant une augmentation des admissions à l’hôpital, en particulier dans le nord de l’Angleterre, précisant que 40% des personnes hospitalisées avaient actuellement moins de 60 ans.

Selon les derniers chiffres du gouvernement publiés vendredi, le nombre de reproduction du coronavirus britannique, également connu sous le nom de « Nombre R », a légèrement augmenté, se situant désormais entre 1,3 et 1,5, en hausse par rapport à la semaine dernière, où il était entre 1,2 et 1,5. Un Nombre R supérieur à 1 signifie que le nombre de cas augmente de façon exponentielle.

Au Royaume-Uni, 15.650 personnes supplémentaires ont été testées positives au COVID-19, portant le nombre total de cas dans le pays à 689.257 à la date de vendredi, ainsi que 136 décès, portant le nombre total de morts à 43.429. ACP/CL/Fmb