Tenue à Kinshasa d’une formation pour l’aménagement des sites à potentiel hydroélectrique en  RDC

0
113

Kinshasa, 18 octobre 2020 (ACP).- Le Centre de  recherche en ressources en eau du Bassin du Congo (CRREBaC) a organisé du 14 septembre au 06 octobre 2020 en collaboration avec le Secrétariat général aux ressources hydrauliques et électricité (RHE),  une formation de 21 jours à l’Université de Kinshasa (UNIKIN) sous le thème : «Comment effectuer des mesures  des cours d’eau pour orienter pour l’aménagement des sites à potentiel hydroélectrique en RDC».

Selon le directeur du CRREBaC, le Pr Raphaël Tshimanga qui l’a rapporté vendredi à l’ACP, cette formation a été organisée à Kinshasa, à l’intention des ingénieurs et techniciens du ministère RHE de la RDC avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à travers le Projet de promotion des mini-microcentrales hydroélectriques en RDC.

Le but de la formation, a-t-il indiqué, était d’apporter aux apprenants des aptitudes essentielles à l’utilisation des équipements de mesure afin qu’ils soient capables de collecter des données nécessaires à l’évaluation des caractéristiques des cours et l’aménagement des sites à potentiel hydroélectrique  et aussi de renforcer leurs capacités dans la gestion et la maintenance de ces équipements.

Le Pr Tshimanga a souligné que les leçons apprises par les participants, devraient les aider à mieux réaliser les activités d’investigation hydrographique tout en minimisant de nombreuses incertitudes inhérentes aux différentes manipulations des équipements et qui peuvent se révéler fatales sur les investissements d’aménagement hydraulique.

Il a par ailleurs,  fait savoir que cette formation s’inscrit dans le cadre du soutien à la vision du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo sur le développement des capacités des agents et la réforme de l’administration publique.

Ces apprenants qui ont été outillés sur les capacités d’investigation hydrographique, devront contribuer à la vision du développement prônée par le Chef de l’Etat.

Il a été question d’amener les participants à la compréhension de l’importance et principes de collecte des données hydrologiques et topographiques, aux principes de fonctionnement des équipements et leurs applications ainsi que la maintenance des équipements.

La formation a été assurée par des experts hydrologues, topographes et ingénieurs civils sous la direction du Pr Raphaël Tshimanga. ACP/CL/Fmb