Kongo Central : le gouvernement provincial appelé à s’impliquer pour garantir   la sécurité routière

0
103

Matadi, 19 octobre 2020 (ACP).- Le directeur provincial de la Prévention routière au Congo (PRC)/Kongo Central, Jean-Paul Miesi Matondo, a, dans un entretien lundi avec l’ACP, appelé le gouvernement de cette province à s’impliquer dans la recherche  des moyens  pour garantir  la sécurité routière.

A cet effet, il a invité les autorités politico-administratives de la province à une prise de conscience, en vue d’inscrire la sécurité routière dans leurs préoccupations quotidiennes, comme elles le font pour combattre certains fléaux qui tuent aussi les personnes que les accidents de circulation routière. Cette prise de conscience, a-t-il souligné, devra se faire à travers l’éducation des usagers de la route et de la population, par des émissions à travers les médias locaux, ainsi que par des panneaux publicitaires et des affiches à placer le long de la route  sensibilisant les usagers à la prudence, en vue de réduire le taux d’accidents mortels de circulation routière.

Il a en outre suggéré aux autorités de la province de doter les organismes attitrés, des instruments pouvant les aider à sensibiliser et éduquer les usagers de la route à la commission  d’accidents, notamment la Commission nationale de prévention routière (CNPR), la Police de circulation routière (PCR), la PRC et autres, avant d’évoquer la création d’une école de formation des chauffeurs sur la conduite des automobiles.

La prévention routière au Congo a une mission essentiellement humanitaire et sociale de sauver les vies humaines sur la route, en sa qualité de courroie de transmission entre le pouvoir public et les usagers de la route, a noté son directeur provincial. Par son rôle, a-t-il dit, la PRC a le devoir de former, d’informer et d’éduquer les usagers de la route en général, et les automobilistes en particulier. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV