La ministre Lomeya engagée à poursuivre les enquêtes sur les violences sexuelles commises dans la province de l’Equateur

0
208

Kinshasa, 19 octobre 2020 (ACP).- La ministre d’Etat, ministre en charge du Genre, famille et enfant, Béatrice Lomeya Atilite s’est dite engagée, ensemble avec ses collègues des Droits Humains, André Lite Asebea et de la Santé publique, Eteni Longondo, à poursuivre les enquêtes jusqu’à ce que toute la lumière soit faite sur les violences sexuelles commises dernièrement sur les malades atteintes de l’épidémie à virus « Ebola » dans la province de l’Equateur, a appris samedi l’ACP, de ce ministère.

Mme Lomeya a indiqué que le gouvernement de la République démocratique du Congo reste saisi par cette question des violences sexuelles sur les femmes surtout pour le cas précis qui s’est déroulé dans le cadre de la lutte contre la maladie à Ebola.

Le Congo démocratique a des instruments qui orienteront les enquêteurs sur cette question et que son ministère a déjà adopté une nouvelle stratégie qui réprime les violences basées sur le genre (VBG) et les violences sexuelles, a dit la ministre du Genre, avant de  souligner qu’elle procédera d’ici la fin de l’année au lancement de la campagne « Tolérance zéro » en vue de réduire sensiblement ces types de violences qui ont assez duré et de décourager les auteurs de ces actes ignobles.

Par ailleurs, ces trois personnalités ont manifesté leur détermination d’aller jusqu’où bout de cette affaire pour en finir avec l’impunité des auteurs de ces crimes. ACP/Fng/Kayu/ODM/Nig/NKV