Motema Pembe remporte sa première victoire en battant Renaissance du Congo (2-1) à la LINAFOOT

0
392

Kinshasa, 19 octobre 2020 (ACP).- Le DC Motema Pembe a remporté sa première victoire du championnat en battant le FC Renaissance du Congo par 2-1, samedi au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa, dans le cadre de la 3ème journée du 26ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT).

Les « Bana Fibo » ont ouvert le score contre le cours du jeu par Kikwama Mujinga pendant le temps additionnel sur penalty (1-0), à la suite d’une faute d’Ikoyo Iyembe sur un attaquant de Renaissance du Congo dans la surface de réparation.

A la reprise, les Daringmen ont continué sur la même lancée et obtenu gain de cause en rétablissant l’équilibre au score grâce à l’avant-centre Dark Kabangu Kadima (60ème, 1-1). Le même Kabangu Kadima (65ème) est revenu à la charge pour donner un coup d’estocade à Renaissance du Congo par la reprise de volée d’une balle au terme d’un cafouillage consécutif à un penalty du même Kadima renvoyé par Guy Serges Mukumi Mulamba, 2-1.

Renaissance du Congo, qui pointe à deux longueurs de Motema Pembe, a enregistré sa première défaite de la saison, une énième défaite devant son adversaire depuis 2016.

A l’issue de la rencontre, les entraîneurs de deux formations ont fait chacun sa lecture de la partie en ces termes :

Isaac Ngata de Motema Pembe : « Peu importe les circonstances et la manière, la victoire fait toujours du bien. Celle acquise devant Renaissance, étant la toute première de la saison après un nul et une défaite,  nous pouvons dire avec certitude que l’avenir du Daring Club Motema Pembe s’est quelque peu éclairci. Mais, cela ne veut rien dire d’autant que nous sommes toujours derrière Renaissance du Congo. Ainsi, il ne sera pas question de dormir sur nos lauriers mais plutôt de travailler d’arrache-pied pour permettre aux joueurs de parfaire leurs performances et d’envisager des lendemains meilleurs ».

Camille Bolombo de Renaissance du Congo : « Nous avons abordé cette rencontre dans la ferme volonté d’empocher les trois points mis en jeu. L’ouverture du score de Renaissance par Kikwama Mujinga était un avantage psychologique pour Renaissance du Congo. Cela, d’autant plus que depuis l’histoire commune de deux équipes, à toutes les rencontres qui les ont toujours opposées, le DC Motema Pembe a toujours eu le privilège de marquer le premier avant que Renaissance le fasse après.

Comme il y a eu inversion de la situation lors de cette rencontre de samedi, à travers leur but, les joueurs de Renaissance ont cru à la victoire avant le dernier coup de sifflet. A la mi-temps, nous avons martelé pour dissuader les joueurs de cette logique, mais sur l’aire de jeu, ils ne sont pas parvenus à maintenir le cap de la victoire, qui a échappé au club vert-blanc-orange. Bien plus encore, la formation de Renaissance du Congo est tombée dans le piège des contre-performances du DCMP pour son nul de 1-1 du début de saison contre le Racing Club de Kinshasa (RCK) et la défaite concédée face à Maniema Union (0-1).

Les Renais ont cru à un match déjà gagné en rêve et sont tombés dans la facilité. Au-delà de tout, après le penalty manqué, il y a eu faute sur le 2ème but de Kabangu. Mais l’arbitre a préféré fermer les yeux. Cette situation a affecté davantage le moral des joueurs. »

Au terme de ce duel fratricide, il ressort que, sur 11 matches joués entre les deux équipes, Motema Pembe s’en sort avec 8 victoires et 3 résultats nuls.

ACP/Fng/Kayu/ODM/Nig/NKV