Plaidoyer pour la rétribution des enseignants dits «Nouvelles unités et Non payés» de l’EPST

0
94

Kinshasa, 19 oct.2020 (ACP).- Le chef de la sous-division du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) de Maluku1, dans la province éducationnelle de Kinshasa/Tshangu, Martin Mwanza a plaidé e week-end, au cours d’un entretien avec l’ACP  dans la commune  de  Gombe, en faveur de la rétribution des enseignants  dits « Nouvelles unités » et  « Non payés » de ce secteur.

Ce plaidoyer qui s’est adressé au ministère des Finances, s’inscrit dans le cadre de la Journée internationale de la lutte contre la pauvreté célébrée le 17 octobre de chaque année.

M. Mwanza a, à cet effet, rappelé que le premier Objectif de développement durable (ODD), à savoir : celui de lutter contre la faim et la pauvreté, ne peut guère être possible à l’EPST si les enseignants et administratifs de ce ministère ne sont pas décemment payés.

L’impayemment des enseignants a des conséquences néfastes sur la qualité de l’éducation, a-t-il déploré, sollicitant aux décideurs l’appui financier  nécessaire de ce secteur pour renforcer l’effectivité de l’application de la  gratuité de l’enseignement de base. ACP/Fng/Kayu/ODM/Nig/NKV