La FENECO et le SYNECATH déclenchent une grève à Kikwit

0
459

Kikwit, 20 oct. 2020(ACP).- La Fédération nationale des enseignants du Congo (FENECO), membre de l’Union nationale des travailleurs du Congo (UNTC) et le Syndicat national des enseignants catholique (SYNECATH) de la province éducationnelle Kwilu2 ont déclenché une grève des enseignants de toutes les écoles de cette province éducationnelle.

Cette décision a été prise à l’issue de l’assemblée générale extraordinaire tenue à l’E.P Ngangu dans la commune de Lukolela, a constaté l’ACP.

Selon M. Benoît Kasiama, président de la FENECO qui a présidé cette assemblée générale, les enseignants revendiquent le payement des nouvelles unités et des non payés, la suppression des zones salariales, le payement des deuxième et troisième paliers, le transport et le loyer pour tous.

Il a recommandé à tous d’adhérer à cette décision sans faille, avant de promettre le dépôt du mémorandum à la mairie prochainement.

Par ailleurs, les élèves de plusieurs écoles de la ville de Kikwit  ont organisées un sit-in à la mairie lundi. Au cours de leur marche, ces élèves ont déclaré devant le maire adjoint de la ville, Jean-Claude Mungala, « que c’est en étudiant qu’ils peuvent devenir cadres du pays, et que le gouvernement trouve des solutions en faveur des enseignants pour qu’ils reviennent dans leurs droits ».

De son côté, le maire adjoint de la ville, Jean-Claude Mungala, tout en félicitant ces élèves de la discipline observée au cours de cette marche, et surtout du souci de leur avenir, avant de leur demander de regagner leurs maisons pour éviter les accidents, leur a promis de transmettre leur message à la hiérarchie.  ACP/Zng/Cfm/GGK/Thd