Les maisons carcérales du Haut Katanga face aux risques de la contamination à la COVID-19

0
269

Lubumbashi, 20 octobre 2020 (ACP).-Les maisons carcérales du Haut Katanga font face à la contamination à la COVID-19, au regard du dépassement du nombre de la capacité d’accueil, indique le rapport de la commission de droits de l’homme et sécurité de l’Assemblée provinciale du Haut Katanga, présenté par le président de cette commission, Komba Maka Liliane, au cours de la séance plénière organisée au bâtiment du 30 juin sous la présidence de Freddy Kashoba Lubi Kibwe.

Il ressort de ce rapport que la prison centrale de Kasapa compte actuellement 2.300 prisonniers sur 600 détenus prévus. Il en est de même de la prison de Buluo qui compte 880 détenus au lieu de 200 à l’origine de la construction.

A cette occasion, les membres de la commission parlementaire ont plaidé auprès des membres du bureau de l’Assemblée provinciale du Haut Katanga de mener des actions de plaidoyer auprès du gouvernement provincial pour désengorger les prisons  de Kasapa et Buluo à Likasi pour éviter la contamination de la maladie.

La même commission a également plaidé pour le renforcement de la coordination des patrouilles mixtes nocturnes en vue d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens et a émis le vœu de voir l’école de criminologie de l’université de Lubumbashi être associer pour étude scientifique pouvant concourir à la réduction de la criminalité dans le Haut Katanga.

Ledit rapport a été adopté à l’unanimité par des députés provinciaux du Haut Katanga. ACP/Zng/Cfm/GGK/Thd