Point sur le profil épidémiologique du Sud-Kivu

0
412

Bukavu, 20 octobre 2020 (ACP).- Le cluster santé Sud Kivu et Maniema vient de faire le point sur le profil épidémiologique pour la province du Sud Kivu pour la période de la semaine 40 à 41.

Sur les trois maladies à potentiel épidémique surveillées en cette période notamment le choléra, la rougeole et le paludisme, le cluster santé rapporte une tendance générale à la baisse dans la province avec 150 cas contre 1 décès soulignant que les zones de santé de Fizi et Minova ont enregistré des nombres élevés de cas au-dessus de leurs seuils épidémiologiques respectifs.

Dans ce profil, le cluster mentionne que toutes les zones de santé affectées par les inondations d’avril et mai 2020 restent les plus affectées et salue cependant une forte baisse enregistrée dans les zones de santé d’Uvira et Ruzizi. Malheureusement, pour la zone de santé d’Idjwi, il est rapporté une résurgence de l’épidémie de choléra car, en moyenne, une dizaine des cas par semaine est là, depuis le mois de février 2020.

Point sur le profil épidémiologique du Maniema

Le cluster santé Sud Kivu et Maniema a également fait le point sur le profil épidémiologique pour la province du Maniema pour cette même période. Sur les cinq maladies à potentiel épidémique à savoir le paludisme, la rougeole, la méningite, décès maternel ainsi que les maladies diarrhéiques, le cluster fait état de 27 décès dus au paludisme dont 90% d’enfants de moins de cinq ans.

La rougeole se positionne avec 8 cas et 1 décès dont deux cas dans les zones de santé de Kabambare, 1 cas et 1 décès dans la zone de santé de Lusenge et 5 cas et zéro décès dans la zone de santé Samba.

S’agissant des maladies diarrhéiques, le profil rapporte 40 cas de diarrhées sanglantes dans les zones de santé de Kabambare et Salamabila et 275 cas de diarrhées chroniques dont 106 cas dans la seule zone de santé de Kabambare.  ACP/Zng/Cfm/GGK/Thd