Une session de formation en gestion éditoriale et journalisme web pour des femmes journalistes de Bukavu

0
248

Kinshasa, 20 octobre 2020 (ACP).- L’Association congolaise des femmes journalistes de la presse écrite (ACOFEPE) a lancé, mardi dans la salle des conférences de l’Hôtel «Exodus» de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, les travaux de la session de formation en gestion éditoriale et journalisme web en faveur des femmes journalistes de cette partie du pays, a indiqué à l’ACP sa présidente, Grâce Ngyke Kangundu.

Selon Mme Ngyke, vingt femmes journalistes de la presse imprimée et en ligne de cette ville et de ses environs, sont bénéficiaires de cette formation de deux jours.

La présidente de l’ACOFEPE a fait savoir que cette session de formation vise à outiller ces participantes afin de les rendre capables d’assumer plus tard des fonctions de cadres de rédaction, telles que rédactrices en chef, secrétaires de rédaction et chefs des rubriques,   dans la presse écrite comme dans un journal en ligne, et d’y exploiter des contenus médiatiques selon le format Web dans une perspective Genre.

Elle a exhorté ces apprenantes à être assidues tout au long de cette formation afin d’en tirer le meilleur profit, une fois de retour dans leurs rédactions respectives.

Le président sectionnaire de l’UNPC/Bukavu Darius Kitoka a, pour sa part, salué cette initiative et  invité les participantes à s’approprier cette formation combien importante pour leur métier, avant d’insister sur le respect du code d’éthique et de déontologie dans le traitement et la publication des informations.

Pour sa part, la facilitatrice et membre de l’ACOFEPE, Mme Christiane Munoki a laissé entendre que les chevalières de la plume doivent être en phase avec la nouvelle technologie et acquérir des nouvelles connaissances sur le digital en cette période où le journalisme en ligne a conquis le paysage médiatique.

Elle a estimé qu’à la fin de cette session bénéficiaire de l’appui technique d’Internews, une ONG internationale, les participantes devront maîtriser les notions de journalisme web qui les aideront à être plus professionnelles.

Cette première journée assurée par l’une des trois femmes formées au préalable par Internews pour le compte de l’ACOFEPE, Mme Christiane Munoki, responsable du site «Journal des nations.net», est consacrée à la formation sur le journalisme web et à la responsabilité des journalistes.  ACP/Zng/Awa