Covid-19 : les prélèvements au sol des passagers des vols internationaux prévus début novembre

0
588

 Kinshasa, 21 octobre 2020 (ACP).- Les prélèvements liés au dépistage de la Covid-19 sur des passagers des vols internationaux au niveau de l’aéroport international de N’djili seront lancés officiellement début novembre, selon la conclusion d’une 2ème évaluation faite par un groupe d’experts aéroportuaires sous la direction de l’INRB (Institut national de recherche biomédicale).

Selon le superviseur  Covid-voyage à l’INRB, site de l’aéroport de N’djili, le docteur Gillon Ilombe qui s’est confié à l’ACP à l’issue de la réunion,  l’institut est parvenu à réaliser plus de 70% de recommandations faites par les experts fin septembre et travaille pour atteindre 80% qui permettront de démarrer l’opération de dépistage des passagers entrant au pays, à partir de l’étranger.

Il est question, a-t-il précisé, de renforcer la climatisation, de prévoir un couloir de démarcation entre les arrivées et les départs, de renforcer les cabines toilettes et d’affiner le bâtiment. « Dans 10 jours, on va réévaluer et si tout est prêt, on va donner le go pour les prélèvements », a dit le médecin.

Selon ce dernier, l’INRB, dont le directeur général, le docteur Muyembe assume la coordination du Comité multisectoriel de riposte (CMR) contre la Covid-19 en RDC, accompagne les décisions prises par le Chef de l’Etat et le gouvernement dans la cadre de cette pandémie.

« Comme un système de contrôle  des départs des voyageurs  sortant du pays avait été mis en place, l’INRB est aussi en train de mettre en place un dispositif de contrôle des arrivées », a-t-il précisé. Il a par ailleurs fait remarquer l’importance de remplir les préalables de mise en place de ce système, au moment où certains pays de l’Europe développant des échanges avec la RDC, revivent une résurgence de la pandémie.

A la fin du mois de septembre dernier, les  essais du test sur la pandémie de la Covid-19 étaient effectués sur des passagers en provenance de l’extérieur, après l’installation d’un dispositif sanitaire approprié par l’INRB.

Les experts  de l’Aviation civile, de la migration, de l’hygiène aux frontières, de l’Organisation mondiale de la santé, de compagnies aériennes et de la Régie des voies aériennes (RVA) ont participé à cette réunion qui cadre  avec la recommandation du Premier ministre qui exige un  test  anti-Covid-19 aux personnes entrant de l’étranger en RDC. Le Commandant adjoint de l’aéroport international de N’djili, Michel Otshudi, était également présent à cette réunion. ACP/Kayu/ODM/KJI