La grogne des enseignants pousse les élevés des écoles non conventionnées a descendre dans la rue à Bukavu

0
522

Bukavu, 21 octobre . 2020 (ACP).- La grogne des enseignants des établissements publics a poussé les élèves des écoles non conventionnées d’Ibanda à descendre dans la rue mardi et mercredi à Bukavu pour réclamer la reprise des activités scolaires au point mort depuis la rentrée scolaire 2020-2021 dans ces établissements.

Pancartes à la main, vêtus en bleu-blanc, ils étaient des centaines à manifester, de l’Institut d’Ibanda à Ndendere jusqu’au cabinet du gouverneur de province à Nyamoma.

Sans encadrement de la police ni des éducateurs, ces enfants affirment qu’ils viennent de passer deux semaines sans bénéficier des enseignements à l’école.

La première manifestation a drainé mardi de nombreux écoliers issus du Complexe scolaire d’Ibanda suivie le lendemain par la marche des élèves des mêmes établissements scolaires.

Leurs enseignants, regroupés au sein du Syndicat des enseignants du Congo (SYECO) réclament avant de reprendre le chemin de l’école, l’application des clauses des accords de Bibwa, concernant notamment l’amélioration de leur barème salarial. ACP/Kayu/ODM/KIJI