Le Représentant du FIDA en RDC pour une autonomisation des réalisations du projet d’appui au secteur agricole au Nord-Kivu (PASA-NK)

0
145

Goma, 21 octobre 2020(ACP).- Le niveau d’exécution du projet d’appui au secteur agricole au Nord-Kivu était ce mardi 20 octobre au centre des échanges entre le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita et la délégation mixte du Gouvernement central et le Fonds international pour le développement de l’agriculture (FIDA) en visite d’évaluation dans cette partie de la RDC.

Répondant à la presse à l’issue des échanges, le Directeur-Pays et Représentant du Fida pour la République démocratique du Congo, M. Valentine Ashasho qui est à la deuxième mission de supervision, il a nécessité d’une bonne structuration des organisations paysannes engagées dans les perspectives de pérenniser les activités agricoles en vue d’une autonomisation des exécutant du projet à l’avenir.

«Nous avons longtemps parlé avec le Gouverneur de la question d’organisation et de structuration des producteurs en mettant l’accent sur la nécessité que les organisations soient appuyées proprement et que les organismes d’appui qui interviennent jouent plutôt leur rôle d’appui sans vouloir maintenir ces organisations des producteurs dans un stade d’assistanat sans les infantiliser », a suggérée l’hôte de l’Autorité provinciale qui a émis le vœu de voir les parties prenantes se concerter régulièrement pour une meilleure compréhension commune pour ainsi asseoir un cadre de collaboration censé pérenniser les actions du projet.

Avec dans sa suite une délégation du Gouvernement central conduite par M. Médard Mukena Bantu, Conseiller du ministre de l’Agriculture en matière de la coopération et des filières vivrières, le Représentant du Fida en RDC compte descendre personnellement sur terrain où il va discuter avec les bénéficiaires directs du Projet Pasa-NK et ainsi tirer des conclusions qui s’imposent sur la base de l’évaluation des resultats jusque-là réalisés.

L’achat des semences dans le respect des normes de passation des marchés sans entraver la période des semis, la mise sur pied du projet après concertation avec les organisations paysannes chefs des files pour une compréhension concertée sur les visées du projet ; sont entre autres les observations formulées par le Fida la finalité étant d’associer toutes les parties prenantes aux actions exécutées en toute harmonie.

Le projet d’appui au secteur agricole du Nord-Kivu (PASA-NK) est un projet du Gouvernement de la République cofinancé par le FIDA, le Fonds de l’OPEP pour le développement international(OFIP), l’Etat congolais avec des interventions substantielles des bénéficiaires.

La finalité de ce projet est de consolider et rentabiliser les filières maïs, riz, pomme de terre et café arabica en faveur de 28.400 ménages de petits producteurs et productrices établis dans les territoires de Nyiragongo, Rutshuru, Masisi, Lubero et Beni. L’amélioration durable de la sécurité alimentaire et des revenus des ménages impliqués dans le projet, constitue l’objectif global du PASA-NK. ACP/Kayu/ODM/KJI