Suspension de la perception de la taxe sur les produits alimentaires à Boma

0
315

Boma, 21 octobre 2020 (ACP).- Les chefs des quartiers de la commune de Nzadi à Boma ont été informés de la suspension pendant deux mois de la perception de la taxe sur les produits alimentaires appelée « taxe d’étalage » à travers les marchés de la ville.

L’esplanade de la salle « le goût des cataractes » leur a été livrée lors d’une réunion communale de sécurité tenue lundi au bureau administratif de la commune de Nzadi par M. Hervé Mandudi, bourgmestre de cette municipalité.

L’interdiction momentanée de la taxe d’étalage est consécutive au versement par la première dame Denise Nyakeru Tshisekedi à la mairie de Boma d’une somme d’argent à la mairie de Boma devant couvrir les recettes provenant de cette taxe d’étalage, pendant la période d’exemption de  son paiement par les femmes commerçantes.
La ville de Boma ne dispose d’aucun marché public sur lequel cette suspension devrait s’appliquer, en dehors des marchés  communaux.

200 FC sont perçus journellement à travers les marchés communaux de cette ville aux commerçants pour cette taxe sur les produits alimentaires, a précisé le bourgmestre Hervé Mandudi.

Les chefs des quartiers se sont dit satisfaits du geste posé par la première dame en faveur des femmes commerçantes, a conclu le bourgmestre de la commune de Nzadi.
ACP/Kayu/ODM/KJI