Haut-Lomami : l’ONG Femmes d’action pour le réveil apporte son soutien à l’ICCN

0
199

Kamina, 21 octobre 2020 (ACP).- L’ONG Femmes d’action pour le réveil (FAR) qui a, entre autres missions, la protection de l’environnement, s’engage à se connecter à l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) pour l’appuyer dans la sensibilisation de la population contre le braconnage dans le parc national de l’Upemba.

La présidente de cette ONG, Mme Jeannette Kabwika Mitonga a pris cet engagement devant le député provincial Paul Ngoy Nsenga BinThelu, président de la commission d’évaluation des dégâts multiformes causés par les éléphants et catastrophes naturelles du Haut-Lomami qui l’a reçue mercredi à son cabinet de travail.

Elle a informé le député que l’antenne de son ONG dans la chefferie Butumba, territoire de Bukama, relaye régulièrement les messages de l’ICCN par des campagnes de sensibilisation de la population sur la protection des éléphants dans le parc national de l’Upemba.

Le député provincial Paul Ngoy Nsenga BinThelu l’a félicitée pour les activités de la lutte contre l’abattage des éléphants, une espèce protégée classée au patrimoine mondial.

Il lui a promis d’en faire part au directeur provincial de l’ICCN et du complexe Upemba-Kundelungu, M. Robert Muir, dans le souci de retenir l’ONG Femmes d’action pour le réveil comme partenaire de l’ICCN pour vulgariser davantage la réglementation des aires protégées dans le Haut Lomami. ACP/Zng/Awa/Mni