La présidence du Nigeria  appelle au calme suite à la flambée de violences de ces derniers jours

0
183

Kinshasa, 22 octobre 2020 (ACP).- La Présidence du Nigeria a lancé, mercredi,  un appel au calme via la voie du porte-parole Femi Adesin suite à la flambée de violences de ces derniers jours, ont rapporté jeudi les médias internationaux.

 Les sources indiquent que la porte-parole  a communiqué surtout sur la mise en place d’un panel et un comité de justice dans plusieurs États de la Fédération, des instances qui ont pour mission d’apporter de réponses judicaires concrètes et rapides à la problématique des violences policières.

Ces instances, selon les sources, devraient enquêter et s’assurer que ceux qui ont commis des crimes, ceux qui ont violé les droits de l’homme, se retrouvent devant la justice.

 Ces derniers temps se multiplient attaques et agressions interpersonnelles, destructions et pillages aux quatre coins du Nigeria et qu’au moins sept gouverneurs ont décidé d’instaurer un couvre-feu total ou partiel sur leur territoire.

Beaucoup de Nigérians s’interrogent sur la décision du président Muhammadu Buhari de ne pas s’adresser à son peuple directement en cette période difficile.

Les sources notent que  malgré la flambée des violences de ces derniers jours, le Président Buhari garde le silence. ACP/Zng/Awa