Rentrée scolaire 2020-2021 encore timide à Lubumbashi

0
594

Lubumbashi, 22 octobre 2020 (ACP).- La rentrée scolaire 2020-2021 demeure encore timide dans plusieurs écoles de Lubumbashi, onze jours après la date officielle fixée par le ministère national de l’enseignement primaire, secondaire et technique. Ce constat a été fait jeudi par l’ACP.

La plupart des directeurs et préfets d’écoles, tant privées que publiques, affirment ne pas encore atteindre la moitié d’élèves à inscrire, contrairement à la rentrée scolaire 2019-2020.

Les élèves ne se pressent pas à retrouver les classes alors qu’ils ont passé plus de six mois de vacances, déplorent les responsables d’établissements scolaires.

Du côté des parents, nombreux sont ceux qui évoquent les difficultés financières pour assurer la rentrée de leurs enfants. La majorité avoue attendre prendre l’inscription de leurs enfants en début novembre, pour éviter de payer les frais d’octobre durant lequel les enfants n’ont que deux semaines de cours. Pour eux, ce retard est encore rattrapable pour les enfants.

Sur le marché des objets classiques, les vendeurs déclarent écouler lentement leurs marchandises.

Les parents ne paient à compte-goutte les effets scolaires à cause de la crise financière, provoquée par l’apparition de la pandémie de covid19.

Le début de l’année scolaire 2020-2021 est dure cependant, son avancement et son aboutissement sont certain, assurent les acteurs du secteur de l’éducation. ACP/Zng/Awa