Ituri : évaluation des dispositifs sécuritaires à la prison centrale de Bunia

0
746

Bunia, 23 octobre 2020 (ACP).- La ministre provinciale en charge des droits-humains, Espérance Shukuru Musafiri a organisé une séance de travail dans son cabinet de travail avec les partenaires du gouvernement de la République qui appuient la prison centrale de Bunia entre autres la Monusco et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en présence du chef de division provinciale de la justice pour évaluer les dispositifs sécuritaires dans cet établissement pénitentiaire afin de prévenir le scenario de la prison de Beni où plus de 1000 prisonniers se sont évanouis dans la nature de manière spectaculaire, a constaté vendredi l’ACP.

Au cours de cette rencontre dont le directeur de la prison centrale de Bunia, le major Camille Zonzi a pris part, il a été question de prendre de mesures supplémentaires allant dans le sens de renforcer les dispositifs sécuritaires dans cette maison carcérale qui regorge un effectif de plus de 1300 détenus.  « Nous ne voulons pas vivre la même chose que ce qui s’est passé dernièrement en ville de Beni en province sœur du Nord-Kivu, voilà pourquoi nous avons pris des dispositions pour renforcer la sécurité à la prison de Bunia »,a-t-elle souligné.

En plus des dispositifs sécuritaires,  Mme la ministre ainsi ses interlocuteurs se sont convenus de mettre en place des mécanismes pour éviter une rupture du stock de la nourriture au sein de cette maison carcérale afin d’éviter d’éventuel soulèvement. ACP/Kayu/ODM/Nig