Ituri: les représentants des communautés des cinq territoires vivant à Bunia rappelés à la cohabitation pacifique

0
653

Bunia, 23 octobre 2020 (ACP).- Le gouverneur de l’Ituri, Jean Bamanisa Saidi, a appelé vendredi  à Bunia, dans le cadre d’un dialogue permanent, aux représentants des communautés vivant dans cette ville, à la cohabitation pacifique et la cohésion intercommunautaire.

Le Gouverneur de province a indiqué que le dialogue a pour objectif de permettre à ses administrés de se mettre ensemble pour trouver des solutions, ajoutant qu’il a voulu associer à cette rencontre les hommes de Dieu et les députés provinciaux parce que ces derniers ont un grand rôle à jouer là où ils se trouvent pour chercher des solutions pour la paix. « Ces assises constitue  une interpellation en faveur de la mobilisation en vue de cultiver l’amour, la cohabitation pacifique et la cohésion », a-t-il soutenu.

A travers cette rencontre qui se veut hebdomadaire pendant cette période de trouble, le Chef de l’Exécutif provincial  a épinglé les points saillants qui freinent l’essor de la province suite à la multiplicité des groupes armés qui ternissent l’image du peuple Iturien dont la milice mystico-religieuse CODECO qui torpille les Saintes Ecritures contrairement aux Eglises traditionnelles existantes entre autres Catholique et Protestante.

Pour Jean Bamanisa Saidi, la plus grande force de l’homme se trouve dans  la volonté d’arrêter le mal et vivre en paix avec son semblable. «  Nous sommes aujourd’hui à la croisée de chemin a renchéri le Gouverneur de l’Ituri qui s’est interrogé dans ses propos pourquoi ne pas transcender la haine entre nous pour s’asseoir autour d’une même table pour échanger ? On ne peut pas créer les républiques des communautés sinon on aura plus de 400 groupes armés dans le pays, et ce sera inconcevable, soulignant que l’Ituri est au bord du chaos auquel nous devons faire face pour le contourner »

Pour y arriver, le Gouverneur Jean Bamanisa a préconisé des solutions simples qui passent par le changement de mentalité à travers les prêches susceptibles de transformer les cœurs de gens ; éviter l’instrumentalisation des jeunes par des promesses fallacieuses et mensongères leur faites par certains tireurs de ficelles ; d’arrêter  l’hypocrisie et les discours incendiaires en se désolidarisant des auteurs des divisions dans les communautés qui véhiculent la haine et la stigmatisation, précisant que les communautés existent pour valoriser les richesses culturelles d’un peuple et non pas dans la négativité.

Par ailleurs, le Chef de l’Exécutif provincial a également réitéré ses promesses qui donnent de l’espérance au peuple Iturien à travers des projets en vue, en dépit du tableau sombre que connait l’Ituri par ce temps qui court à savoir l’implantation d’un tribunal opérationnel pour juger les criminels, les différents projets de la province pour créer des richesses, sans oublier l’électrification imminente de la ville de Bunia entre autres.

Enfin, le gouverneur Jean Bamanisa exhorte ses administrés, à cesser de faire la honte de l’Ituri, car la province dispose des opportunités. Pour sa part,  le directeur de Cabinet du gouverneur, Etienne Unega Ege a déclaré que ce message à l’intention des représentants des communautés Ituriennes, est  une initiative prise par l’autorité provinciale pour exercer les communautés à vivre pacifiquement en Ituri à travers des dialogues comme cela a été pendant la période allant de 1999 à 2003. ACP/Kayu//ODM/Nig