Kasaï  Central : la survie et la santé des adolescents menacées par   plusieurs faits

0
270

Kananga, 23 octobre 2020 (ACP).- Plusieurs faits menacent la survie et la santé des adolescents dont le moment constitue une étape importante de la vie susceptible de mettre en place tout le devenir en l’absence de bonnes décisions pour leur encadrement, a déclaré le secrétaire exécutif provincial du Programme National Multisectoriel de Lutte contre le SIDA (PNMLS) pour le Kasaï Central, M. Jean Carret Manshimba.

Il l’a affirmé à l’occasion du lancement, lundi, à Kananga, de la campagne de prévention combinée VIH-SIDA/COVID-19 dans le cadre de l’initiative « ALL IN ».

Ces faits sont, selon lui, de plusieurs ordres notamment les accidents, le VIH-SIDA, les grossesses précoces, les avortements non médicalisés, les comportements à risque, tels que la consommation de tabac et de drogue, les problèmes de santé mental, les différentes formes de violences et les mariages précoces.

Face à ce phénomène, l’ONU SIDA, l’UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l’Enfance) et d’autres partenaires ont lancé depuis 2014 au Kenya, une initiative dénommée « ALL IN » visant la prévention du VIH-SIDA en milieu des adolescents et jeunes de 10 à 24 ans.

Cette initiative est résolument axée sur les besoins particuliers des jeunes et comprend quatre domaines d’action à savoir, l’engagement, la mobilisation et l’autonomisation des adolescents, l’amélioration de la collecte des données et la stimulation de nouvelles approches pour la prise en charge du VIH adaptée à leurs besoins, a-t-il conclu. ACP/Kayu/ODM/Nig