Le Premier ministre tchèque demande à son ministre de la Santé de démissionner

0
611

Kinshasa, 23 octobre 2020 (ACP).- Le Premier ministre tchèque Andrej Babis a déclaré vendredi aux médias qu’il avait demandé au ministre de la Santé, Roman Prymula, de démissionner, sous peine de le limoger, ont indiqué des médias étrangers.

Il a déclaré que M. Prymula avait commis une grave erreur en assistant à une réunion dans un restaurant qui devrait être fermé en raison de la pandémie de COVID-19.

D’après ces sources, le journal Daily Blesk a photographié M. Prymula et d’autres personnes alors qu’ils étaient présents dans un restaurant de Prague mercredi soir. Le comportement de M. Prymula dans une situation où les restaurants restent fermés conformément à une directive gouvernementale anti-coronavirus est choquant, catastrophique et inexcusable, a souligné M. Babis.

Le nombre de cas de COVID-19 a grimpé en flèche en République tchèque au cours des dernières semaines. Selon les données du ministère de la Santé vendredi, le pays a enregistré jeudi 14.151 nouveaux cas de COVID-19, soit 800 de moins que le record de 14.968 enregistré la veille.

Il y a environ 134.000 cas actifs dans le pays. Depuis mars, environ 223.000 personnes ont été testées positives au coronavirus. Le pays a pris des mesures de restriction pour freiner la propagation du virus, notamment en fermant tous les magasins à l’exception des pharmacies et de certains commerces mettant à disposition des produits de première nécessité.

Les restaurants sont également fermés, sauf en ce qui concerne les plats à emporter. M. Prymula avait été nommé ministre de la Santé le 21 septembre après la démission de son prédécesseur Adam Vojtech. ACP/Kayu/ODM/Nig