L’Irak va récupérer 5.000 artefacts au Royaume-Uni

0
530

Kinshasa, 23 octobre 2020 (ACP).- Le gouvernement irakien a confirmé vendredi que le Royaume-Uni lui rendrait près de 5.000 artefacts pillés, un nombre qui en fait la restitution d’antiquités irakiennes la plus importante à ce jour, ont rapporté des médias internationaux. Dans un communiqué de presse repris par ces médias,

le Premier ministre Mustafa al-Kadhimi a affirmé avoir visité, lors de sa dernière visite officielle au Royaume-Uni, le British Museum à Londres, où il a reçu des informations sur les artefacts qui seront officiellement livrés en Irak au début de l’année prochaine.  « Le nombre d’artefacts préparés pour la livraison au gouvernement irakien est estimé à 5.000 pièces de tablettes d’argile », indique le communiqué.

Selon les données officielles, environ 15.000 pièces archéologiques irakiennes ont été volées ou détruites par des pillards, principalement dans le musée national irakien à Bagdad, après que le régime de Saddam Hussein eut été renversé par les troupes dirigées par les Etats-Unis en 2003.

L’Irak compte plus de 10.000 sites archéologiques officiellement reconnus. La plupart d’entre eux n’étant pas protégés, le pillage se poursuit encore. ACP/Kayu/ODM/Nig