Une thèse de doctorat sur l’intégration des valeurs culturelles congolaises dans la réforme du système éducatif

0
527

Kinshasa, 23 octobres 2020 (ACP)-Le chef de travaux  Spartacus Kabala Munyemo a soutenu jeudi, à l’Université pédagogique nationale, une thèse de doctorat intitulée « Intégration des valeurs culturelles congolaises dans la réforme du système éducatif. Modèle de la société lega ».

Cette étude dont la spécialité est la sociologie de l’éducation,  a pour but d’alerter l’opinion publique sur l’urgence de réformer les programmes éducatifs actuels en RDC.

Elle questionne le système en place et détaille un certain nombre des méthodes pédagogiques directement applicables, partant de l’exemple des valeurs culturelles du peuple lega.

La  démarche socio pédagogique que l’impétrant a utilisée dans cette étude reconnait la nécessité de concilier le respect des valeurs traditionnelles et l’exigence de la modernité.

Selon Spartacus Kabala, depuis plusieurs décennies, la conception des programmes d’enseignement se référant au type occidental n’intègre pas souvent les problèmes réels du Congolais et de ce fait, il devient incapable d’envisager des solutions y afférentes.

Les corolaires néfastes de cette inculturation l’ont exigé de rechercher et d’analyser les éléments fondamentaux à puiser dans les réalités sociologiques et anthropologiques congolaises susceptibles d’être intégrées dans le système éducatif actuel en vue de l’impulser vers l’efficacité.

Il n’est pas juste, estime-il, de négliger le rôle de la technologie moderne mais une surestimation de ce moyen mènera à une mondialisation non maitrisée.

L’impétrant souhaite que l’éducation des connaissances des valeurs traditionnelles devienne un facteur indispensable dans la réalisation de développement durable.

A l’issue de cette séance académique présidée par le Pr Simon Masamba, recteur de l’UPN, le chef de travaux Spartacus Kabala Munyemo a été proclamé docteur en pédagogie avec la mention « la plus grande distinction ». ACP/Kayu/ODM/Nig